Les élus de Sainte-Angèle-de-Monnoir ont adopté le budget de la municipalité pour l’année 2018. Celui-ci sera en hausse de 6%.

Budget en hausse et gros projets à Sainte-Angèle-de-Monnoir

Les élus de Sainte-Angèle-de-Monnoir ont adopté récemment le budget de la municipalité pour l’année 2018. Celui-ci sera en hausse de 6 % s’élevant maintenant à 2 383 396$.

L’inflation, l’augmentation de la quote-part versable à la MRC de Rouville et l’achat de certains équipements expliquent la hausse de 0,02 $ de la taxe foncière, qui s’élèvera en 2018 à 0,575 $ par 100 $ d’évaluation.

À cela s’ajoute une nouvelle taxe spéciale de 0,0048 $ par tranche de 100 $ d’évaluation foncière pour rembourser l’emprunt au fonds de roulement pour financer les rénovations du Centre communautaire Charles-D’Auteuil. Le prêt en question est de 22 000 $, remboursable sur deux ans à parts égales.

Une autre taxe spéciale, cette fois de 0,0036 $ par 100 $ d’évaluation, gonfle aussi le compte de taxes afin de rembourser un prêt de 39 442,40 $ nécessaire à l’achat d’un tracteur. On espère le rembourser en cinq ans. 

Tarifs maintenus

Les tarifs compensatoires pour les services publics tels l’aqueduc, les égouts, l’élimination des boues et la vidange des fosses septiques sont maintenus pour une troisième année de suite, coûtant respectivement 230 $, 120 $, 15 $ et 69 $ par unité d’habitation.

Comme ailleurs dans la MRC de Rouville, la collecte des matières organiques amène de nouveaux frais de 60 $ par unité de logement. Par contre, on retranche les frais de 15,25 $ pour la collecte des résidus verts. Le coût de la collecte du recyclage est maintenu à 45,50 $ alors que celui de la collecte des matières résiduelles baisse de 4 $ pour atteindre 99,50 $.

Le tarif pour la bibliothèque municipale demeure lui aussi stable à 35,60 $ par porte. 

Pluie de subventions

Le programme triennal d’immobilisations (PTI) de Sainte-Angèle-de-Monnoir prévoit 2,38 millions d’investissements en 2018, dont 1,636 million sera affecté à la mise à niveau de la station d’épuration des eaux usées, un projet subventionné à 83 % par Québec.

La mise aux normes du centre communautaire, les travaux au poste de pompage des eaux usées, les plans et devis pour un nouveau réservoir d’eau potable, l’inspection et la réhabilitation des conduites d’égout sanitaire de même que l’achat d’une génératrice au poste de surpression d’eau potable seront pour leur part financés en totalité par des subventions. Le tout représente des investissements de 555 036 $. 

Le conseil prévoit aussi, entre autres dépenses, réserver 160 200 $ pour la voirie du chemin du Vide et du Rang de la Côte-Double.

En 2019 et 2020, c’est la descente de la Côte-Double qui sera resurfacée. Sainte-Angèle prévoit également d’installer une enseigne de bienvenue à cet endroit.