Une entente de travail unit désormais le service de protection des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Milton à ses pompiers et premiers répondants.

Budget de Roxton Pond: statu quo pour les résidants

Les élus de Roxton Pond ont réussi, pour l’année 2020, à maintenir le taux de taxation générale à 0,73 $. «Les dépenses augmentent, mais on a été capables d’équilibrer le budget», se félicite le maire de la municipalité, Pierre Fontaine.

Son intention est d’ailleurs de le maintenir à cette hauteur le plus longtemps possible, tant pour les commerces que pour les résidences. Mentionnons cependant qu’à ce taux de base se greffent diverses taxes spéciales pour les services d’égout et d’aqueduc dans certains secteurs spécifiques de la municipalité.

Tous les frais de service demeurent fixés à ce qu’ils étaient en 2019, soit 157 $ par logement pour la cueillette des ordures et matières recyclables, 120 $ aux commerces pour la collecte de matières recyclables et 85 $ par unité de logement pour la vidange des fosses septiques dans les secteurs non desservis par la municipalité. Chaque adresse verra toutefois ses frais d’accès aux écocentres passer de 49 $ à 45 $.

«Peu importe le secteur de la municipalité, le compte de taxes ne changera pas», résume le maire.

Les prévisions budgétaires se chiffreront à 6 449 892 $ en 2020, alors que celles-ci atteignaient 5 946 037 $ en 2019, en hausse de 8,5%. Les frais de financement (2 084 499 $) et le poste de sécurité publique (1 093 571 $) viendront gruger la majeure partie des dépenses de ce budget.

La richesse foncière de Roxton Pond s’élève à ce jour à 488 563 706 $.

Projets

Dans son programme triennal d’immobilisations — plus élaboré cette année —, le conseil municipal prévoit investir 1 613 465 $ en 2020. Parmi les projets à souligner, le consultant à la direction générale François Giasson mentionne l’aménagement d’un terrain de soccer et de deux terrains de tennis, l’aménagement du marché public en lieu et place de l’ancien presbytère, l’agrandissement du garage municipal et l’achat de véhicules de déneigement.

Les deux hommes expliquent qu’en raison du montant trop élevé des soumissions pour le service de déneigement au privé, la municipalité a pris la décision de s’en occuper elle-même à l’avenir. «On a préféré acheter la machinerie et embaucher des employés. On estime que ça coûtera 3500 $ du kilomètre, au lieu de 6500 $ du kilomètre. On va couper la poire en deux», laisse entendre le maire.

Très peu d’argent sera investi en 2020 dans la réfection des artères municipales, mis à part le pavage du chemin Carey. Entre 2020 et 2022, toutefois, la Ville remplacera graduellement toutes les lumières de rue par des DEL.

M. Giasson note la tenue d’une étude en vue d’un projet de résidence de 100 logements pour personnes âgées à proximité de la coopérative santé.

Une autre étude se penchera aussi sur un futur lien cyclable reliant le tour du lac, le village et le parc de la Yamaska.

Entente de principe

D’autre part, une entente de travail écrite vient d’être ratifiée — une première selon le maire Pierre Fontaine — entre le service de protection des incendies de Roxton Pond/Sainte-Cécile-de-Milton et ses pompiers et premiers répondants. Une façon, précise-t-il, de «conventionner» les horaires, les conditions de travail et les obligations de formation, entre autres.