La Ville de Granby a adopté lundi un budget «historique», selon le maire Pascal Bonin, alors qu'il a franchi le cap des 100 millions $.

Budget de Granby: le cap des 100 M$ franchi

La Ville de Granby a adopté lundi un budget «historique», selon le maire Pascal Bonin, alors qu'il a franchi le cap des 100 millions $ et comporte un programme triennal de 28, 2 millions $, sans augmentation de la dette. Les contribuables, eux, devront composer avec une hausse du taux de taxes de 2%.
Détail important : les taxes de services seront encore gelées en 2017, autant pour les résidences, les commerces que les industries. Mais le taux de la taxe foncière du secteur résidentiel grimpera de 0,805 $ à 0,821 $ par tranche de 100 $ d'évaluation.
Cette hausse s'inscrit dans le cadre financier adopté par l'administration Bonin. En vertu de celui-ci, les hausses importantes à la suite du dépôt d'un nouveau rôle d'évaluation triennal sont terminées. L'an dernier, pour limiter la hausse du rôle qui s'établissait à 8 %, le taux de la taxe foncière avait été revu à la baisse, afin que le compte de taxes ne grimpe en moyenne que de 3 %.
«Cette année, la hausse est de 2 % pour égaliser la hausse du rôle de 8 % sur trois ans», a fait valoir le conseiller municipal président du comité des finances, Jocelyn Dupuis, lors de la présentation du budget aux médias.