L'administration municipale de Farnham baissera encore en 2017 son taux de taxation commercial. Depuis 2009, 37 ¢ ont été retranchés. Le taux s'établira dans la nouvelle année à 2,05 $ par 100 $ d'évaluation.

Budget de Farnham: du répit pour les commerçants

Les commerçants de Farnham verront leur compte de taxes foncières baisser à nouveau en 2017. La Ville se rapproche de son objectif d'offrir un taux de taxation similaire à ceux en vigueur à Bromont et à Saint-Jean-sur-Richelieu.
Les propriétaires d'édifices commerciaux paieront dans la nouvelle année un taux de 2,05 $ par 100 $ d'évaluation, en baisse de 3 ¢. «C'est la volonté du conseil depuis quelques années de diminuer son taux commercial pour permettre à nos commerçants d'être plus compétitifs. Le conseil a commencé à le baisser en 2015. Il le baissera encore pour 2017», explique François Giasson, directeur général de la Ville.
Depuis 2009, la Ville aura retranché 37 ¢ de son taux de taxation commercial. Notons que celui de Bromont se situe à 1,87 $ tandis que celui de Saint-Jean-sur-Richelieu- est de 1,84 $.
Dans son budget adopté lundi soir, le conseil de Farnham impose une série de hausses aux autres catégories d'immeubles, à l'exception des bâtiments industriels. Ainsi, les propriétaires de maisons subiront une légère hausse. Ils verront leur taux de taxation passer de 88,1 ¢ par 100 $ d'évaluation à 89,1 ¢.
Les propriétaires de terres agricoles paieront également plus cher. Leur taux de taxation sera majoré de 1 ¢, atteignant 86 ¢ par 100 $ d'évaluation.
La plus forte hausse concerne les terrains vacants desservis par les services municipaux (aqueduc et égout). Le taux explose de 30 ¢, à 1,15 $ par 100 $ d'évaluation. Les membres du conseil espèrent encourager les propriétaires de ces terrains à les développer ou les vendre pour qu'ils le soient, a soutenu M. Giasson en présentant en matinée le budget aux médias.
Les revenus générés par ces augmentations de taux représenteront 106 000 $. Ils permettront à la Ville notamment de payer la majoration des coûts de la Sûreté du Québec (hausse de 44 635 $) et des quotes-parts de la MRC (hausse de 23 349 $).
Taxes de services
Concernant les taxes de services, un montant de 4 $ sera ajouté par logement. Les 20 municipalités de la MRC qui n'offrent pas encore le service de collecte des matières organiques chargeront cette taxe spéciale à leurs citoyens. L'argent sera versé à la MRC de Brome-Missisquoi- pour une campagne d'information préparant le lancement- de ce nouveau service.
En clair, la taxe pour les matières résiduelles sera de 79 $. La taxe pour la collecte sélective (recyclage) restera à 15 $ par logement et celle pour l'écocentre à 35 $.
La taxe d'aqueduc demeurera à 165 $ par logement.
En 2017, la Ville prévoit dépenser 11 696 400 $, une hausse de 4,67 % (521 500 $) par rapport à 2016. La principale augmentation est justifiée par un montant de 200 000 $ que versera l'administration municipale afin d'acquitter la moitié des 400 000 $ promis pour la construction du gymnase de l'école Saint-Romuald. L'autre moitié sera versée en 2018. Ces montants ont été placés par le conseil dans une réserve spéciale en 2012.