«Toutes les semaines, on reçoit des appels d’entreprises intéressées» à s’implanter dans le parc industriel d’Acton Vale, dit le maire Éric Charbonneau. Un problème qui sera bientôt résolu.
«Toutes les semaines, on reçoit des appels d’entreprises intéressées» à s’implanter dans le parc industriel d’Acton Vale, dit le maire Éric Charbonneau. Un problème qui sera bientôt résolu.

Budget 2020: Acton Vale agrandira son parc industriel

L’absence de terrains disponibles dans le parc industriel d’Acton Vale sera bientôt chose du passé.

Une nouvelle rue sera aménagée en 2020 afin de permettre l’implantation possible de quatre nouvelles entreprises, a indiqué le maire Éric Charbonneau à La Voix de l’Est.

Avec son équipe, il travaille sur ce dossier depuis deux ans. «Toutes les semaines, on reçoit des appels d’entreprises intéressées» à s’implanter dans le parc industriel, dit M. Charbonneau.

Le projet, mentionné dans le dernier budget d’Acton Vale adopté le 19 décembre, permettra enfin de répondre à la demande.

La Ville en est présentement aux plans et devis et a prévu investir 500 000 $, en 2020, pour implanter l’égout et l’aqueduc dans la future rue située au sud de l’actuel parc industriel.

Les terrains qui la bordent étaient jadis destinés à un projet «qui ne s’est pas concrétisé», explique le maire.

«Tout dépendant des demandes, ils pourront être ajustés» afin d’être subdivisés autrement qu’en quatre terrains, ajoute-t-il.

Autres investissements

Un montant similaire, soit 550 000 $, est aussi prévu pour la réfection d’un décanteur à l’usine de filtration, une dépense qui pourra être amortie par une subvention de la Taxe sur l’essence et la contribution de Québec.

En plus des routes à refaire et de la fin de la construction du nouveau gymnase multisport, la Ville souhaite également investir dans un nouveau demi-lune au skatepark.

L’arrivée d’un nouveau rôle d’évaluation a de plus incité Acton Vale à abaisser son taux de taxe foncière afin de ne pas trop alourdir la charge des contribuables. Celui-ci a été abaissé de 72 cents à 67 cents du 100 $ d’évaluation.

«On a travaillé fort pour pas que les taxes municipales n’augmentent trop, tout en continuant les investissements», résume Éric Charbonneau.

La taxe d’eau ainsi que celles pour les résidus domestiques, recyclables et organiques connaissent toutefois une légère augmentation.