Les élus de Farnham ont adopté lundi le budget 2019. Les taux de taxation ont été revus à la baisse pour amoindrir les impacts financiers sur les contribuables et compenser l’entrée en vigueur du nouveau rôle d’évaluation.

Budget 2019 de Farnham: légère hausse du compte de taxes

Une hausse du compte de taxes est à prévoir en 2019 pour plusieurs contribuables de Farnham. Avec l’entrée en vigueur d’un nouveau rôle d’évaluation, les élus ont opté pour une baisse des taux de taxation afin d’amoindrir l’impact financier.

« C’était important d’adoucir la pente, a dit Patrick Melchior, le maire de Farnham, au terme de l’assemblée publique de lundi pendant laquelle le budget 2019 a été adopté. On a baissé tous les taux de taxation, mais c’est sûr que ça génère quand même une hausse. De façon générale, la hausse ne sera pas immense. »

Le budget de fonctionnement sera de 14,8 millions de dollars en 2019, soit en hausse de 3,67 % par rapport à celui de 2018 qui est de 14,2 millions. La source la plus importante des revenus pour l’année à venir est la taxation municipale, qui correspond à 9,1 M$. L’entrée en vigueur du prochain rôle d’évaluation en 2019 prévoit une hausse moyenne de la valeur imposable des bâtiments de 6,94 % (toutes catégories confondues).

Le taux de taxes de base passe de 0,86 $ — par tranche de 100 $ d’évaluation en 2018 — à 0,85 $ en 2019. Celui pour les immeubles de six logements et plus passera de 0,891 $ à 0,861 $, tandis que le taux commercial passera 1,99 $ à 1,89 $. Celui industriel, qui est actuellement de 2,185 $, diminuera à 2,017 $ alors que du côté agricole, la taxation passera de 0,86 $ à 0,75 $.

La valeur moyenne d’une maison unifamiliale, évaluée à 210 200 $ en 2018, grimpera à 216 180 $ en 2019, soit une hausse de 2,83 %. Le compte de taxes pour cette résidence desservie par les services d’égout et d’aqueduc augmentera de 30,91 $ en 2019, alors que celui d’une propriété de même valeur mais située dans un secteur non desservi s’élèvera de 33,50 $.

Le propriétaire d’un immeuble de 12 logements, dont l’évaluation passera de 535 400 $ en 2018 à 578 600 $ en 2019, verra une augmentation de 231,73 $ de son compte de taxes. Autre exemple : une ferme dont l’évaluation passe de 906 100 $ (plus une propriété de 153 500 $) à 983 800 $ (plus une maison de 153 600 $) verra son compte de taxes abaissé à 1854,14 $ en 2019, soit 188,08 $ de moins qu’en 2018.

Les tarifications pour le service d’aqueduc et d’égout demeurent inchangées. La fréquence de la collecte des ordures ménagères sera réduite à une fois mensuellement, ce qui entraînera une baisse de 55 $ par adresse. En contrepartie, une facture de 60 $ s’ajoute par porte pour la nouvelle collecte des matières organiques. Au final, les citoyens paieront 1 $ de plus à ce poste budgétaire.

La dette de la Ville pourrait, selon les prévisions, atteindre 22,9 millions de dollars au 31 décembre 2019.

Plus de 9 millions $ d’investissements

La première année du programme triennal d’immobilisation prévoit des investissements de 9,1 M$ en 2019. La plus grande part du budget est dédiée aux travaux publics à la hauteur de 6 583 600 $. Des travaux de pavage (487 000 $), la réfection de routes rurales (3,1 millions de dollars) — pour laquelle la Ville est en attente d’une réponse de subventions et la réfection du boulevard de Normandie (3 000 000 $) — figurent sur la liste des investissements.

Une nouvelle rue, située près des installations de la brasserie Farnham Ale & Lager, sera également aménagée au coût de 700 000 $. Des terrains qui appartiennent à la Ville seront mis en vente et pourront accueillir jusqu’à six petites ou moyennes entreprises qui œuvrent en agrotourisme.

Un peu plus de 1,5 million $ sera consacré au poste budgétaire d’hygiène du milieu. À ce chapitre, une somme de 951 000 $ sera notamment consacrée à la construction d’un réservoir pour capter les eaux de lavage à l’usine de filtration. Un nouveau camion pour la collecte des matières résiduelles — assurée par la ville — sera aussi acquis au coût de 300 000 $.

Au poste budgétaire des loisirs, une somme de 625 000 $ sera dépensée pour réaliser la réfection du centre de la nature, remplacer un module au skatepark, finaliser le parc à chien et effectuer des mises à niveau à l’aréna.