Des panneaux acoustiques ont été installés dans l’usine occupée par Bitfarms afin d’atténuer le bruit provoqué par des ventilateurs.

Bruit atténué à l'entreprise Bitfarms de Farnham

Les citoyens du boulevard Kirk à Farnham pourront retrouver la quiétude sur leur propriété. Des panneaux acoustiques ont été installés à l’usine opérée par l’entreprise Bitfarms afin de réduire le bruit provenant de leurs installations. Une démarche qui fait suite à une pétition déposée par des citoyens du secteur.

Une série de panneaux acoustiques, qui sont en fait des murs coupe-son, ont été installés la semaine dernière dans la bâtisse industrielle occupée par l’entreprise spécialisée en « chaîne de blocs » et en cryptomonnaie. L’installation des panneaux, qui sera finalisée en août, a pour objectif de réduire le bruit provoqué par les ventilateurs qui permettent d’atténuer la chaleur qui se dégage des systèmes informatiques.

Firme spécialisée
Les services de la firme spécialisée Acousti-Lab ont été retenus pour réaliser le projet.

Rappelons que ces démarches font suite à une pétition signée par une vingtaine de citoyens du boulevard Kirk, en mai dernier. Ils avaient déposé au conseil municipal la pétition qui dénonçait le bruit excessif, décrit comme « phénoménal » et « strident », provenant de l’usine du boulevard Magenta. Les citoyens, dont la cour arrière donne sur les installations de l’entreprise, affirmaient que la nuisance sonore était présente 24 heures par jour, sept jours par semaine.

Le citoyen à l’origine de la pétition avait même obtenu des mesures en décibels à l’aide d’une application. Les décibels fluctuaient entre 65 et 79, soit l’équivalent du bruit d’un séchoir à cheveux, d’une machine à coudre ou même d’un ouvre-boîte électrique, selon le site web Bruit et Société, une référence en la matière.

70 000 $ de panneaux
La compagnie n’a pas tardé à réagir. Dès le lendemain du dépôt de la pétition, des démarches ont été entreprises. Deux firmes ont été mandatées pour analyser la situation et trouver une solution afin de permettre aux citoyens du secteur de pouvoir retrouver leur quiétude.

Bitfarms, qui emploie près d’une centaine de travailleurs, a arrêté son choix sur l’installation de trois séries de panneaux acoustiques, dont le coût grimpe à plus de 70 000 $. À cela s’ajoutent les frais des différents spécialistes. « Ça devrait régler le problème, indique Bahador Zabihiyan, directeur des relations publiques de l’entreprise. On va faire un suivi serré avec les citoyens. Ils peuvent toujours nous contacter. »

Visite des installations
Le maire de Farnham, Patrick Melchior, et le conseiller municipal Jean-Yves Boulianne, sont allés visiter l’usine à la suite des récents travaux, fait savoir M. Zabihiyan.

La Voix de l’Est a tenté d’obtenir les commentaires du citoyen à l’origine de la pétition mardi, mais sans succès.