Si les élus donnent leur aval au projet, le centre communautaire sera érigé dans les anciens locaux de WowMoms, au 117, boulevard de Bromont.

Bromont: vers un centre communautaire dès 2020

Les citoyens de Bromont pourraient avoir un centre communautaire plus vite que prévu, possiblement en février prochain. Après avoir étudié plusieurs scénarios, la municipalité a choisi de louer les anciens locaux de l’entreprise WowMoms, situés à proximité de la montagne. Les élus doivent se prononcer mardi à ce sujet lors de la séance du conseil.

Le sujet a refait surface durant la plus récente campagne électorale municipale, les citoyens réclamant une telle infrastructure. Le maire de Bromont, Louis Villeneuve, en avait d’ailleurs fait un engagement. « Bien des citoyens souhaitent avoir un centre communautaire. C’est un projet très attendu. La Ville en a fait une priorité et on a agi en conséquence. Je suis très fier du travail accompli dans ce dossier. »

Avant d’arrêter son choix, la municipalité a retourné bien des pierres. « On a regardé de tous les côtés. Et construire un nouveau bâtiment, avec tous les projets que l’on a en ce moment, c’était irréalisable à court terme. Donc, la meilleure façon pour arriver à donner un centre communautaire rapidement à nos citoyens, c’était de trouver un local existant. C’était tout un défi. On a eu une opportunité avec le départ de WowMoms et on l’a saisie », a expliqué Louis Villeneuve.

Rappelons que le bâtiment en question avait abrité durant des années l’entreprise de mobilier Philippe Dagenais. WowMoms y avait ensuite établi son quartier général. Toute première succursale à ouvrir ses portes en 2017, le centre, qui offrait notamment un spa pour bébés, a quitté Bromont en juin pour relancer ses activités au quartier DIX30 à Brossard, rapportait La Voix de l’Est le 31 mai. Cette décision a été prise « en vue d’améliorer nos services et de réunir notre équipe sous un même toit », a fait valoir l’organisation.

À LIRE AUSSI: WowMoms de Bromont ferme ses portes


Deux volets

La localisation du bâtiment, situé en bordure du boulevard de Bromont, a pesé dans la balance, a concédé le maire. « Ce sera un super beau centre communautaire, bien situé, a-t-il dit. C’était très important de tenir compte des besoins de tous les organismes. Le service des loisirs les a consultés au cours de la dernière année. Et l’endroit est plat. C’est idéal pour les personnes à mobilité réduite. »

Avant d’ouvrir le centre communautaire, quelques travaux de réaménagement des locaux devront être réalisés. En fait, le projet est scindé en deux volets, assujettis à l’approbation des élus. Le premier, qui aura lieu mardi, consistera à trancher à propos de la signature d’un bail. Si les membres du conseil donnent leur aval à l’initiative, ils devront ensuite autoriser les plans finaux, qui ne sont « pas encore arrêtés pour l’instant », a mentionné le maire.

Ce dernier ne ferme toutefois pas la porte à la construction d’un centre ailleurs dans la municipalité. « Pour l’instant, on devrait être dans notre local loué durant au moins quelques années. On verra dans le futur si on décide d’avoir notre propre immeuble. »