La Voix de l’Est
Le toit du futur vélodrome pourrait capter près de 500 000 litres d’eau chaque mois.
Le toit du futur vélodrome pourrait capter près de 500 000 litres d’eau chaque mois.

Bromont: un vélodrome «le plus vert possible»

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
L’équipe du Centre national de cyclisme de Bromont entame la dernière ligne droite avec les architectes pour terminer les plans préliminaires du futur vélodrome. L’aspect écologique de l’immense bâtiment est présentement à l’étude, notamment la récupération de l’eau de pluie que peut capter le toit.