Jean-François Vachon quittera son poste à la fin avril.

Bromont perd son directeur de l'urbanisme

La municipalité de Bromont devra trouver un nouveau directeur de l'urbanisme, car Jean-François Vachon quittera ses fonctions à la fin avril.
« Jean-François est un garçon extrêmement talentueux. On est bien triste de le voir partir parce qu'il apportait sa jeunesse, son éclat et ses idées. Mais avec son potentiel, je ne suis pas surprise qu'il choisisse de relever un nouveau défi. Aujourd'hui, les gens regardent les opportunités. Ça faisait partie de son plan de carrière d'accomplir certains mandats et de tester autre chose », a indiqué la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, qui a récemment appris la nouvelle du départ du directeur de l'urbanisme.
Jean-François Vachon, qui détient une maîtrise en urbanisme de l'Université de Montréal, est entré en poste à Bromont en janvier 2010. Il avait alors comme principal mandat de ficeler le plan de développement durable de Bromont, adopté en 2012. 
« Avec ses compétences, il a ensuite pris la direction du service d'urbanisme », a fait valoir Mme Quinlan. Le Bromontois est également chargé de cours sur les « collectivités durables » à l'Université de Sherbrooke depuis plus de trois ans.
Un des dossiers majeurs qu'a piloté M. Vachon au cours des dernières années est la refonte du plan d'urbanisme de la localité. Un travail de longue haleine qui, selon Mme Quinlan, met en relief un important jalon de l'histoire de la municipalité. « Jean-François a fait un travail remarquable en ce qui concerne le plan d'urbanisme. On lui doit cette capacité de concrétiser, avec la vision des élus, ce projet primordial pour le développement de Bromont. Il a été un des grands artisans, avec la personnalité qu'on lui connaît. On peut dire qu'il a clairement laissé sa marque. »
La date du lancement de l'appel de candidatures pour trouver le successeur de M. Vachon n'a pas encore été fixée, a indiqué Mme Quinlan.