On voit ici le maire Louis Villeneuve effectuer la protocolaire pelletée de terre. Il était accompagné pour l’occasion des conseillers municipaux Michel Bilodeau, Claire Mailhot et Jacques Lapensée.
On voit ici le maire Louis Villeneuve effectuer la protocolaire pelletée de terre. Il était accompagné pour l’occasion des conseillers municipaux Michel Bilodeau, Claire Mailhot et Jacques Lapensée.

Bromont lance les travaux de la place publique

Bromont a entrepris symboliquement le chantier de la future place publique par le biais de la traditionnelle pelletée de terre, jeudi. Le projet de 3,3 millions $ devrait être bouclé d’ici cinq mois.

Le projet était attendu. Le jour J est arrivé. C’est concret et les citoyens «en seront ravis», a indiqué en entrevue le maire de Bromont, Louis Villeneuve, en marge de l’événement protocolaire.

«On veut que ce soit un endroit attirant pour tous les citoyens, pour les touristes. Un lieu d’animation festif parfait pour la mixité de gens que l’on a à Bromont.»

La place, érigée sur un vaste site entre l’Apothicaire et le Café 1792, rue Shefford, comportera un bâtiment doté d’un bloc sanitaire, ainsi que quelques locaux. Une portion sera dédiée aux cyclistes. On y retrouvera entre autres un atelier pour réparer les vélos, avec quelques outils spécifiques.

La toiture se prolongera en une pente douce pour créer un espace couvert, abritant potentiellement une scène rétractable pour des spectacles extérieurs. L’agora pourra accueillir de 500 à 700 personnes. Des estrades seront intégrées à même le terrain juste en face afin de se fondre dans le paysage.

La place publique sera scindée en trois zones.

Plusieurs îlots de verdure seront aménagés. Par ailleurs, de récents échanges de terrains entre la Ville et l’homme d’affaires Jean-François Bélanger, propriétaire du Café 1792, ont permis d’augmenter la superficie de la place publique, notamment avec l’ajout d’une portion de sentier. La population pourra également pratiquer des activités en plein air sur un grand espace gazonné.