Le maire de Bromont, Louis Villeneuve, s’est mouillé en lançant le défi aux conseillers municipaux présents de le suivre sous les jeux d’eau, en marge de l’inauguration des infrastructures du Campus Germain-Désourdy.

Bromont inaugure les nouveautés du Campus Germain-Désourdy

Bromont a bouclé la boucle, mardi, en inaugurant officiellement les nouvelles infrastructures du Campus Germain-Désourdy. Un projet avoisinant 2,4 millions de dollars.

« Ici, on offre un environnement exceptionnel pour la pratique de différents sports. Mais surtout, ça favorise la création de liens entre tous les citoyens. [...] Et ça ira encore plus loin, car l’an prochain, ce complexe sera relié à la place publique », a indiqué en point de presse le maire de Bromont, Louis Villeneuve.

En fait, le projet a permis de bonifier le Campus de nombreux équipements, notamment des jeux d’eau et des modules d’exercices. Un chalet de parc d’une superficie d’environ 2400 pieds carrés (223 mètres carrés), y a également été érigé. Le bâtiment est doté d’un vaste espace commun « multi-usage » où pourront se regrouper les citoyens. Un local est dédié à l’entreposage de matériel du service des loisirs.


«  Ici, on offre un environnement exceptionnel pour la pratique de différents sports. Mais surtout, ça favorise la création de liens entre tous les citoyens.  »
Le maire de Bromont, Louis Villeneuve

De plus, au cours des derniers mois, les courts de tennis ont été remis à niveau. On y retrouve aussi des terrains de volleyball et de soccer synthétiques, de même que des sentiers. Les amateurs de sports d’hiver pourront également y pratiquer le patin sur un anneau glacé.

Les récents aménagements ont été réalisés grâce à l’apport d’une subvention d’un peu plus de 1,1 million de dollars. Cette aide financière provient du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives - Phase III, sous l’égide du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

« Un grand honneur »
Le Campus Germain-Désourdy fut nommé ainsi en l’honneur du premier maire de Bromont, en poste de 1964 à 1977.

Deux enfants de M. Désourdy, Michel et Nicole, se sont dits très émus de voir « toute l’attention portée à l’aménagement du site ». « Notre père serait très fier de voir ce qui a été fait ici. C’est un grand honneur pour nous et la famille. C’est un endroit très fréquenté et rassembleur » , a confié Nicole Mc Cullough.

À ce chapitre, le directeur des finances de Bromont, Richard Joyal, a mentionné que le site compte annuellement près de 37 000 utilisateurs.

« C’est parfaitement aligné avec ma vision de faire de Bromont une ville plus active, verte et intelligente », a réitéré Louis Villeneuve.

En ce qui concerne l’empreinte environnementale des nouvelles infrastructures, Bromont a misé sur un système qui récupère l’eau des jeux d’eau dans un bassin. Celui-ci alimente notamment les toilettes du chalet. Les employés municipaux y puisent également l’eau pour l’arrosage sur son territoire.