Bromont a installé huit nouveaux panneaux de signalisation pour amener les visiteurs dans le Vieux-Village.

Bromont dévoile sa nouvelle signalisation

Après avoir dévoilé sa nouvelle image, voilà que la municipalité de Bromont vient d’intégrer au paysage une série de panneaux d’information concernant les attraits du Vieux-Village.

L’initiative a pris naissance il y a quatre ans. Après avoir retourné bien des pierres, consulté les commerçants et fait appel à plusieurs membres de l’équipe municipale, la Ville a pu mettre de l’avant le concept retenu. Ce dernier s’articule autour de trois thèmes: signaler, attirer et rassurer.

« Notre but est de capter l’attention des touristes pour les aider à se situer dans la ville, mais également à les diriger vers les commerces du Vieux Bromont. On veut souligner qu’il y a des restaurants, des commerces, qu’il y a de la vie », a indiqué la directrice des communications et de la ville intelligente, Catherine Page, qui a chapeauté le projet.

À LIRE AUSSI : Une nouvelle image de marque pour Bromont

Or, il n’était pas question de tomber dans la facilité en utilisant un style de pancarte existant. « On avait déjà une signalisation qui couvrait tout le territoire. On a décidé de faire quelque chose de spécifique, de patrimonial. »

La directrice des communications et de la ville intelligente, Catherine Page, pilote le projet.

Intégration

Comme le prévoit le plan d’urbanisme pour l’implantation de nouveaux bâtiments, Bromont a fait en sorte d’intégrer le mieux possible la signalisation touristique au paysage. « On ne voulait pas faire quelque chose de trop gros, de trop éclairé », a fait valoir Catherine Page.

Ainsi, de concert avec deux sous-traitants spécialisés dans ce type de projets, la municipalité a créé huit affiches: deux d’entre elles ont une hauteur de 16 pieds et sont installées en bordure du boulevard de Bromont. Les autres atteignent 12 pieds et sont réparties dans le Vieux-Village. Les panneaux sont principalement destinés à informer les automobilistes, mais également les piétons et cyclistes.

« Le wow!, c’est l’en-tête fait en métal coupé. On ne parle pas de fer forgé. Sur l’une d’elles, on reconnaît le centre culturel St-John. La Ville est la seule [au Québec] à avoir utilisé ce procédé pour sa signalisation. Le résultat est génial. C’est tellement bien intégré que les gens qui passent ne verront même pas les poteaux. Vraiment, on a fait beaucoup d’efforts pour réduire la pollution visuelle », a dit celle qui pilote le projet.

Seconde phase

Citoyens et touristes devraient voir de nouveaux panneaux de signalisation apparaître un peu partout sur le territoire de Bromont en 2020. Selon Catherine Page, « le remplacement de l’enseigne devant l’hôtel de ville sera le point de départ » pour lancer le processus de création. Les élus devraient se prononcer à propos de ce dossier lors de la séance du conseil du 7 octobre.