La réalisatrice Mimi Tremblay (à droite) en enregistrement de balado pour Bromont art public avec l’historienne autodidacte Diane Potvin.
La réalisatrice Mimi Tremblay (à droite) en enregistrement de balado pour Bromont art public avec l’historienne autodidacte Diane Potvin.

Bromont célèbrera son patrimoine par l’art public

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
«La culture, c’est ce qu’il restera de nous après.» En ces temps «où la réalité nous rattrape», comme il le dit, Michel Bilodeau se permet d’être philosophe.