Christine Rossignol, coordonnatrice des Fêtes du 50e, Élaine Plamondon, directrice des loisirs, de la culture et de la vie communautaire à la Ville de Bromont, Pauline Quinlan, mairesse de Bromont, et Jean-Guy Fournier, retraité d'IBM, ont notamment contribué à la réalisation du livre Bromont, cinquante années de réalisations, lancé officiellement hier.

Bromont: 50 ans d'histoire en mots et en images

Ça faisait longtemps qu'il était dans les cartons, mais le livre qui retrace l'histoire de Bromont a finalement vu le jour. La Ville profite en effet de son 50e anniversaire pour lancer un ouvrage relatant les grandes réalisations de la municipalité depuis sa création en 1964. Le livre s'intitule d'ailleurs Bromont, cinquante années de réalisations.
«Ça fait plus de deux ans que le comité organisateur travaille aux fêtes du 50e et, parmi les projets qui ont été identifiés dès le départ, il y avait celui du livre, a souligné hier la mairesse de Bromont, Pauline Quinlan, à l'occasion du lancement à l'hôtel de ville. On se disait qu'il fallait un legs, pour marquer le 50e par un souvenir très concret. Tous ceux qui y ont travaillé sont très fiers du résultat. Je m'imagine déjà, dans 25 ans d'ici, des gens qui vont se référer à un ouvrage comme celui-là. Et je pense qu'il est très accessible à tout le monde, autant les gens plus âgés qui connaissent un peu notre histoire que les jeunes familles qui se sont installées plus récemment et qui peuvent la faire découvrir à leurs enfants.»
La rédaction du bouquin a été confiée à la Société d'histoire de la Haute-Yamaska, qui avait déjà fait un vaste travail de recherche depuis de nombreuses années, à la demande d'anciennes administrations municipales. Un comité de relecture, composé de Jean-Guy Fournier, retraité d'IBM, de Roger Deslauriers, directeur général du Parc équestre de Bromont, d'Élaine Plamondon, directrice de loisirs, de la culture et de la vie communautaire à la Ville de Bromont, et de Christine Rossignol, coordonnatrice des Fêtes du 50e, a apporté sa touche personnelle au livre historique.
Tous les détails dans notre édition de mercredi