Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le Fonds des municipalités pour la biodiversité permet de réaliser des projets pour sauvegarder les milieux naturels. La MRC Brome-Missisquoi y contribuera pour trois ans.
Le Fonds des municipalités pour la biodiversité permet de réaliser des projets pour sauvegarder les milieux naturels. La MRC Brome-Missisquoi y contribuera pour trois ans.

Brome-Missisquoi s’engage pour la biodiversité

Cynthia Laflamme
Cynthia Laflamme
Initiative de journalisme local - La Voix de l'Est
Article réservé aux abonnés
La MRC Brome-Missisquoi adhère au Fonds des municipalités pour la biodiversité en investissant l’équivalent de 1 $ par ménage pendant trois ans.

Ainsi, la MRC versera 38496$ annuellement au fonds. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques remettra la même somme.

Le Fonds des municipalités pour la biodiversité, une initiative de la Société pour la nature et les parcs du Québec (SNAP), en collaboration avec la Fondation de la faune du Québec, a pour mission de s’attaquer à la perte de biodiversité et aux changements climatiques.

«Ces boisés, tourbières, prairies ou autres permettront d’assurer une plus grande résilience des populations tout en contribuant à leur santé», peut-on lire sur le site web de la SNAP.

L’argent accumulé permettra de réaliser des projets d’aménagement, de protection, d’acquisition ou de restauration des milieux naturels sur le territoire de Brome-Missisquoi.

La MRC travaille actuellement sur l’élaboration du plan régional des milieux naturels. Une démarche de consultation et de concertation aura lieu dans les prochains mois. Les fonds aideront à atteindre les objectifs de ce plan.

La conservation des milieux naturels sera ensuite, grâce au plan régional, intégrée à la planification de l’aménagement du territoire.