Selon les plus récentes statistiques, Brome-Missisquoi devrait accueillir 4000 nouveaux ménages d’ici 2041.
Selon les plus récentes statistiques, Brome-Missisquoi devrait accueillir 4000 nouveaux ménages d’ici 2041.

Brome-Missisquoi se prépare à accueillir des milliers de nouveaux ménages

Jean-François Guillet
Jean-François Guillet
La Voix de l'Est
On assiste depuis quelques années à un exode de la population des grands centres urbains vers les régions. C’est le cas dans Brome-Missisquoi, où l’on prévoit accueillir plus de 4000 nouveaux ménages d’ici 2041. 

De cette réalité découle une foule d’enjeux pour les municipalités en mode séduction : étalement urbain, densification et abordabilité des logements, notamment. De nouveaux outils sont désormais disponibles pour que les localités fassent des choix éclairés en ce sens.

L’idée de créer une «boîte à outils» pour les municipalités est liée à la campagne «Fais Le Move», lancée par la MRC Brome-Missisquoi en mars 2019. L’initiative a pour principal objectif d’attirer des travailleurs ainsi que de jeunes familles dans la région.

«Pour atteindre l’ultime objectif de se démarquer à travers les autres territoires du Québec, il était primordial que les municipalités soient partie prenante de la démarche, qu’elles s’adaptent aux besoins des milieux de vie et puissent répondre à l’ensemble des clientèles, notamment au niveau de l’offre en logements», a indiqué la directrice de la gestion du territoire à la MRC, Nathalie Grimard.

L’élaboration d’une stratégie globale pour encadrer l’habitation était donc incontournable. «De cette réflexion, étroitement inspirée des résultats des nombreuses consultations citoyennes, est né un nouvel outil de référence», a mentionné Mme Grimard.

La directrice du développement du territoire à la MRC Brome-Missisquoi, Nathalie Grimard

Enjeux

Plusieurs nouveaux arrivants dans Brome-Missisquoi préfèrent demeurer dans un immeuble locatif ou n’ont simplement pas les revenus pour acheter une résidence. Près de la moitié de ces logements sont à Cowansville, tandis que Farnham et Bedford suivent respectivement avec 19% et 13% de l’offre dans ce créneau. Selon les plus récentes statistiques, le coût mensuel moyen des loyers est de 700$.

Autre point non négligeable, l’occupation saisonnière des logements dans l’ensemble du territoire est de l’ordre de 45%.

L’étalement urbain demeure un réel défi pour bien des municipalités, car 86% des habitations sont de type «unifamilial» dans Brome-Missisquoi. Le fait que certaines résidences soient inabordables pèse également dans la balance puisque la valeur moyenne de ces immeubles varie de 180 000$ à 400 000$, selon les localités. De plus, près de la moitié des secteurs urbains de la MRC sont desservis par l’aqueduc. Idem avec les égouts.


« Pour atteindre l’ultime objectif de se démarquer à travers les autres territoires du Québec, il était primordial que les municipalités soient partie prenante de la démarche »
Nathalie Grimard

La démographie joue aussi un rôle prépondérant dans le choix du type d’habitation proposé. Environ 70% des ménages sont composés d’une à deux personnes. Et selon les données de la MRC, les individus de 65 ans et plus représentent plus de 24% de la population. Cette statistique devrait atteindre 34% d’ici 2041.

L’idée de créer une «boîte à outils» pour les municipalités est liée à la campagne «Fais Le Move», lancée par la MRC Brome-Missisquoi en mars 2019.

Deux étapes

Les outils proposés aux municipalités par la MRC sont scindés en deux étapes. La première consiste à créer leur propre stratégie d’habitation. La MRC offre une panoplie de suggestions à ce sujet.

La seconde portion a pour but d’inspirer les localités, notamment par le biais d’exemples de projets qui sortent du lot. «On y retrouve des éléments concrets à considérer, des liens, des références et plusieurs pistes utiles. On y démontre aussi des idées créatives pour stimuler le développement sur son territoire, on explore certains partenariats moins traditionnels et on expose plusieurs exemples de municipalités inspirantes d’ici et d’ailleurs», a fait valoir la directrice de la gestion du territoire.

La «boîte à outils» est disponible en ligne via le mrcbm.qc.ca/habitation. La MRC compte dévoiler au cours des mois à venir plusieurs autres initiatives du genre, tant pour les municipalités que les citoyens.