C’est sous le thème «Trouve un emploi qui te ressemble!» que se déroulera le 14e Salon Événement Emploi et Formation le 8 mai prochain au Pavillon des sports Roland-Désourdy, à Cowansville.

Brome-Missisquoi en mode recrutement

« Il y a une place pour chaque candidat et notre rôle est d’aider toutes ces personnes à trouver leur place dans la bonne organisation. » C’est en ces mots que Christine Talbot résume la thématique « Trouve un emploi qui te ressemble ! » retenue pour le 14e Salon Événement Emploi et Formation, dont elle est la porte-parole cette année.

La principale intéressée affirme que son quotidien à titre de responsable de l’embauche pour Teledyne Dalsa a beaucoup évolué depuis qu’elle y a fait son entrée, il y a sept ans. Plusieurs entreprises comme la sienne font face aux défis qui résultent de leur croissance. Cela nécessite des investissements importants, mais transforme aussi le recrutement de main-d’oeuvre. 

« Auparavant, on avait des pochettes remplies de CV, on contactait des candidats et ils répondaient présents, se souvient-elle. Maintenant, nos pochettes sont moins garnies et on se doit d’innover pour recruter. Cela nous a amenés à nous requestionner pour trouver comment on pouvait rendre le milieu et les conditions de travail attrayants pour les candidats. »

Un constat que partage Sonya Paquet, directrice du Centre local d’emploi de Brome-Missisquoi et du bureau de Services Québec de Granby. « Le marché [de l’emploi] fait face à d’importantes transformations et les besoins en main-d’oeuvre sont actuellement considérables, note-t-elle. Il faut faire connaître le dynamisme du milieu entrepreneurial de la région et accompagner les entreprises dans leur recherche de candidats. »

Selon Mme Talbot, il revient donc à chaque entreprise d’identifier et de mettre en valeur ce qui la distingue des autres et qui pourrait influencer le choix des chercheurs d’emploi. 

« C’est un peu comme la télé-réalité Survivor, illustre-t-elle. On doit sortir des sentiers battus, être originaux. Mais on doit aussi travailler en équipe. Le temps où le département des ressources humaines travaillait en vase clos est révolu. Les organisations doivent se développer autour de l’humain. Mais à la différence de Survivor, on peut tous être des gagnants. On sait que quelqu’un qui est heureux au travail, c’est extrêmement payant pour son employeur. »

Place à la formation

Pour ce 14e Salon Événement Emploi, on ajoute la formation aux services offerts aux centaines de visiteurs attendus le mercredi 8 mai, entre 13 h et 19 h au Pavillon des sports Roland-Désourdy de Cowansville. 

La présence de nombreux organismes en employabilité et d’organisations en formation professionnelle constitue une valeur ajoutée à l’événement, souligne sa coordonnatrice et directrice générale de la SOFIE, Julie Veillette. « Ça va permettre aux candidats d’aller chercher des conseils et de se sécuriser avant de rencontrer les employeurs », explique-t-elle.

Car, oui, des gens se sentent intimidés face à des recruteurs au moment de tenter de décrocher un emploi, et ce, même s’ils comptent plusieurs années d’expérience. Un changement de carrière peut aussi miner la confiance d’un candidat en lui, souligne-t-elle.

Aussi, certains espaces adjacents à des kiosques seront cloisonnés pour permettre aux candidats et aux employeurs d’échanger en privé. « Il n’est pas rare que des entrevues se déroulent sur place, le jour même », précise Mme Veillette.

Environ 70 entreprises viendront y offrir tout près de 1000 emplois qu’elles ont à pourvoir, et ce, dans de nombreux secteurs. Chaque visiteur recevra un guide où seront listés les employeurs présents de même que les postes disponibles.

Mme Veillette rappelle d’ailleurs que les entreprises ont jusqu’à vendredi pour contacter l’organisation du salon s’ils désirent y figurer. 

Un autobus en provenance de Montréal transportera une soixantaine de nouveaux arrivants au Salon dans l’espoir de leur donner envie de venir travailler et s’installer dans Brome-Missisquoi.