Le CLD Brome-Missisquoi a assisté 530 entreprises en 2017 dans différents projets. Ce travail a permis de créer 324 emplois et d’en maintenir 5088 autres, a expliqué la présidente de l’organisme et mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard. Elle était accompagnée de Denis Beauchamp et de Robert Desmarais du CLD.

Brome-Missisquoi courtisera les immigrants à Montréal

Les immigrants nouvellement arrivés à Montréal pourraient être une des solutions tant recherchées par le CLD Brome-Missisquoi pour atténuer la pénurie de main-d’œuvre qui frappe la MRC. L’organisme prépare une offensive de recrutement.

Le CLD est déjà à l’œuvre. Il a fait découvrir lundi à 26 immigrants les municipalités de Bromont et de Brigham. Au menu : des visites d’entreprises à la recherche d’employés ainsi que des arrêts à divers endroits pour montrer aux invités comment les municipalités sont organisées et les services qu’elles offrent.

« On a eu des ingénieurs, des médecins, des professionnels qualifiés, des gens éduqués, qui se cherchent des emplois à Montréal, mais qui n’en trouvent pas. On veut qu’ils viennent ici. Il y a des emplois pour eux », soutient Robert Desmarais, directeur général du CLD et de la MRC.

Le CLD a eu l’aide de Solidarité ethnique régionale de la Yamaska pour recruter ces personnes et organiser la visite. « Les gens de SERY ont de bons contacts. Ils ont des références de gens déjà installés ici, qui ont de la famille, des amis à Montréal », a dit M. Desmarais.

Les prévisions en matière de main-d’œuvre font état d’un besoin de 10 000 nouveaux travailleurs d’ici les dix prochaines années dans la MRC, explique Denis Beauchamp, directeur du développement économique du CLD. « En ce moment, on sait qu’on a 1500 emplois qui ne sont pas comblés, dans tous les domaines d’activités. Trouver des travailleurs demeure notre plus important enjeu », insiste-t-il.

C’est la raison pour laquelle les dirigeants du CLD ont les yeux tournés vers Montréal, le plus important bassin de travailleurs. L’objectif est de se faire remarquer, estime M. Desmarais. « On n’est qu’à une heure de Montréal, mais les gens ne connaissent pas la région. Ils ne savent pas qu’on a des emplois à combler. On a une job de marketing pour se faire connaître, de les convaincre de venir s’installer ici », a-t-il indiqué. « On va relever ce défi. On doit bien s’organiser pour y arriver. »

Une campagne de recrutement à plus grande échelle de travailleurs nouvellement arrivés au Québec est en préparation. Le plan d’action devrait être prêt en juin, a dit M. Desmarais. D’ici là, d’autres visites du genre sont prévues. « Ç’a été une expérience très positive », a-t-il dit.

Bilan et synergie
Le travail de l’équipe du CLD en 2017 s’est soldé par la création de 324 emplois et le maintien de 5088 autres dans des entreprises de la MRC Brome-Missisquoi, selon le bilan annuel de l’organisme rendu public mardi.

Durant cette période, le CLD a assisté 530 entreprises dans leurs projets d’investissement, d’agrandissement et d’innovation, ce qui représente une hausse de 30 % de sa clientèle. Le CLD a octroyé des aides financières de 751 000 $.

La présidente du CLD et mairesse de Cowansville, Sylvie Beauregard, s’est dite fière de ce bilan. Particulièrement, a-t-elle fait remarquer, de toutes les activités organisées pour réunir les entrepreneurs pour qu’ils échangent. De ces contacts, a-t-elle dit, se dégagent une synergie, des idées et « une culture d’affaires ». « Les entrepreneurs y trouvent leur compte. Ce qui fait que toute la région en profite. »