Le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin
Le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin

Bourses d’initiatives en entrepreneuriat collectif : place au vote du public

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Deux initiatives granbyennes sont en lice pour l’obtention d’une Bourse d’initiatives en entrepreneuriat collectif (BIEC) Montérégie. Les projets Éduquer, du potager à la table et l’espace de codéveloppement Noburo font partie des 52 dossiers finalistes en Montérégie Est. Et le public a maintenant son mot à dire dans le choix des récipiendaires.

Le vote populaire aura en effet une incidence sur la décision du jury, qui se prendra au mois de décembre.

«En participant au vote public, on peut faire pencher la balance et donner un coup de pouce à la réalisation de projets novateurs dans notre communauté. La MRC encourage donc la population à voter en grand nombre et à partager la nouvelle sur les réseaux sociaux, notamment. Les deux projets qui sont issus de la Haute-Yamaska visent à offrir un milieu d’apprentissage stimulant et actuel. On espère qu’ils pourront se concrétiser grâce au soutien financier des BIEC», affirme le préfet de la Haute-Yamaska, Paul Sarrazin.

Éduquer, du potager à la table est une initiative du Centre de services scolaires du Val-des-Cerfs et de l’École secondaire de la Haute-Ville. Elle vise l’achat et l’installation d’une serre, ainsi que l’aménagement de jardins pédagogiques à l’extérieur de l’école pour que les élèves apprennent à jardiner, à cultiver et à découvrir les différents métiers reliés au domaine agroalimentaire.

Noburo, pour sa part, est un lieu de coworking — et une coopérative de solidarité — qui souhaite développer ses espaces et ses services pour accueillir des formations et des ateliers, entre autres.

Les lauréats partageront une somme de 200 000 $, à la hauteur d’un maximum de 10 000 $ par projet.

Pour voter pour ces projets, on visite le site web www.biecmonteregie.ca avant le 29 novembre à minuit.