La coopérative de solidarité santé de Roxton Pond a vu deux de ses projets retenus pour le concours.

Bourse d’initiatives en entrepreneuriat collectif: des projets d’ici en lice

Favoriser l’entrepreneuriat, outiller des bénévoles, offrir de nouveaux services, encourager la culture locale : les initiatives en lice dans la région pour une Bourse d’initiatives en entrepreneuriat collectif sont bien différentes les unes des autres, mais ont toutes pour objectif d’améliorer la qualité de vie de la population.

Neuf MRC montérégiennes prennent part au premier appel de projets, qui s’est déroulé en février. Pas moins de 44 projets d’économie sociale ont été retenus. S’ils sont choisis par le jury ou s’ils obtiennent le plus grand nombre de votes de la part du public, les projets gagnants pourraient recevoir jusqu’à 10 000 $ en bourses pour être concrétisés.

La coopérative de solidarité santé de Roxton Pond a vu deux de ses projets retenus pour le concours. Le regroupement souhaiterait d’abord obtenir le financement nécessaire pour aménager cette année un bureau permettant d’accueillir un médecin supplémentaire. Puis, en collaboration avec les Habitations du lac, il aimerait mettre sur pied une coopérative d’habitation à prix modique destinée aux aînés afin que ceux-ci puissent demeurer au village pour y vivre leurs vieux jours.

Trois autres projets ont été retenus dans la MRC de la Haute-Yamaska, dont celui de relancer la popote roulante au Centre d’action bénévole de Granby en rapatriant la préparation des repas au sein même de l’organisme. La coopérative de solidarité Noburo rêve de mettre sur pied, en collaboration avec Granby Industriel, un laboratoire entrepreneurial dans ses espaces de la rue Cowie. Enfin, la Société Alzheimer de Granby et région (SAGR) désire embaucher des chargés de projet qui élaboreront une offre d’activités intergénérationnelles pour la clientèle de la région.

Dans la MRC d’Acton, l’organisme Ressources-Femmes de la région d’Acton a vu son projet de groupe d’achats retenu, tout comme celui de la Société culturelle du Lys inc. du Théâtre de la Dame de Cœur, qui souhaite bonifier l’offre culturelle dans son coin de pays. Un troisième projet, la Petite Ferme de l’Auberge, court aussi la chance de remporter une ou plusieurs bourses.

Du côté de Brome-Missisquoi, Cœur du Village Productions souhaite remplacer un ordinateur et une imprimante. L’organisme se mesurera au Parc d’environnement naturel de Sutton, qui espère permettre aux jeunes participants de son camp de jour de pouvoir passer une nuit en forêt en leur fournissant l’équipement nécessaire. Le projet d’agrandissement des Villas des Monts de Sutton figure aussi parmi les finalistes.

Dans Rouville, le Centre d’interprétation des énergies renouvelables a soumis son programme Adopter une ruche, qui vise l’acquisition d’une dizaine de ruches destinées aux écoles de la région qui prennent part au projet éducatif Elles butinent à l’école. Le Centre d’action bénévole de Saint-Césaire espère pour sa part mettre la main sur un prix lui permettant d’optimiser et de sécuriser l’espace utilisé par ses bénévoles, notamment dans les opérations visant à récupérer et recycler les vêtements usagés pour en faire des chiffons. L’entreprise d’insertion Les Jardins de la Terre, à Saint-Paul-d’Abbotsford, souhaiterait de son côté développer son image de marque et son site Internet, le tout pour marquer ses quinze ans d’existence.

Vote
Le concours prévoit trois manières de récompenser les projets.

D’abord, une période de vote est ouverte jusqu’au 21 mars prochain sur la plateforme La Ruche. Les neuf projets ayant récolté le plus d’appuis sur le site, soit un par MRC participante, recevront une bourse de 2500 $.

Un jury choisira ensuite quatre projets parmi ceux qui ont été retenus dans les MRC de la Haute-Yamaska, de Marguerite d’Youville, des Maskoutains, de Pierre-de-Saurel et de la Vallée-du-Richelieu inclusivement. L’impact social du projet, son ancrage dans la communauté, sa capacité à répondre aux besoins de la collectivité, sa viabilité et l’importance de l’aide financière souhaitée pour sa concrétisation forment les critères qui aideront les jurés à faire leur choix. Les lauréats remporteront un prix de 2500 $.

Enfin, le jury récompensera l’un des projets ayant déjà remporté une bourse en lui octroyant le prix Coup de cœur, d’une valeur de 5000 $.