Un volet cycliste s'ajoute à la collecte de fonds « Bouger pour aider » qui, depuis sept ans, ne proposait que du golf.

Bouger pour aider: au golf s'ajoute le vélo

La huitième collecte de fonds « Bouger pour aider », organisée par le Regroupement soutien aux aidants de Brome-Missisquoi (RSABM), innove cette année en ajoutant un volet cycliste à son traditionnel tournoi de golf. L'objectif de cette année : amasser 20 000 $ qui serviront au soutien et à la prévention de l'épuisement des proches aidants du RSABM.
Cette année, l'événement se tiendra au Club de golf Château-Bromont, le 7 juillet. Ce sera d'ailleurs le point de départ des deux parcours possibles pour les cyclistes voulant prendre part à l'événement. Deux options sont possibles : une plus facile (55 km, dénivelé faible), et l'autre pour les cyclistes plus expérimentés (86 km, dénivelé moyen). 
« C'est toujours bien d'encourager d'autres supporteurs envers la cause. En ajoutant des cyclistes, on amène de la nouveauté, cela faisait sept éditions qu'on offrait juste le volet golf », explique Veerle Beljaars, présidente du comité organisateur de l'événement. Habituellement, une centaine de golfeurs répondent à l'événement. Cette année, Mme Beljaars compte bonifier la participation en misant sur la venue de 50 cyclistes. 
L'événement comprendra donc un volet vélo et un volet golf (possibilité de participer seul ou en équipe de deux ou quatre), qui débuteront tous les deux vers 11 h le 7 juillet et seront suivis d'un cocktail à 17 h 30. La journée se terminera par un souper quatre services vers 18 h 30.
Cycliste impliqué
Misant sur le cyclisme, le comité organisateur de « Bouger pour aider » a attribué la présidence d'honneur de l'édition de cette année à Eric Van Den Eynde, entraîneur olympique de cyclisme. « On est très ravis de l'avoir. Oui, le lien est super avec le cyclisme parce que c'est le volet vélo qu'on introduit, mais au-delà de ce lien, cet homme est tout un personnage », croit Veerle Beljaars. Elle fait notamment référence à sa grande implication dans la communauté du cyclisme. « Le paralympique, le vélodrome, le Centre national de cyclisme de Bromont, le club olympique... Il n'a pas juste fait une affaire », rappelle-t-elle.
D'ailleurs, Veerle Beljaars souligne l'importance de la participation des cyclistes et des clubs de vélo des Cantons-de-l'Est à la collecte de fonds. « Il faut qu'ils nous aident », dit-elle. « S'ils se sentent interpellés par la cause, ils peuvent venir participer à une belle randonnée ».
Pour s'inscrire, deux formulaires sont à remplir au www.rsabm.ca/participation/