Le député de Granby, François Bonnardel.

Bonnardel questionne les valeurs libérales de Pascal Proulx

La campagne électorale n'est pas encore officiellement lancée que le député François Bonnardel tire déjà à boulets rouges sur le nouveau candidat libéral dans Granby, Pascal Proulx. Le représentant de la CAQ a révélé hier que son adversaire avait approché deux fois la CAQ avant d'opter pour le PLQ.
Dans notre édition du 27 février dernier, qui annonçait sa candidature, M. Proulx avait pourtant déclaré que le sang libéral lui avait toujours coulé dans les veines. 
«Quand j'ai vu ça, j'ai failli échapper mon café!», a lancé M. Bonnardel. Selon lui, les Granbyens «doivent connaître la vérité». 
Selon lui, Pascal Proulx a soumis sa candidature à la Coalition Avenir Québec une première fois en 2012 dans la circonscription de Saint-Hyacinthe. Il a tenté sa chance à nouveau le 20 février dernier. Dans les deux cas, le parti n'a pas retenu son CV. Ces informations ont été confirmées par le coordonnateur régional de la CAQ pour la Montérégie et l'Estrie, Luc Normandin, qui était présent au point de presse du député Bonnardel, hier matin.
M. Proulx n'a pas encore rappelé le journal pour expliquer sa position.
Tous les détails dans La Voix de l'Est de mardi.