« Quand on fait ces programmes-là, on veut qu’ils fonctionnent », a souligné la mairesse suppléante, Julie Bourdon.

Bonification du programme de subvention à l’achat d’un vélo

La popularité du programme de subvention de la Ville de Granby qui prévoit une aide financière à l’achat d’un vélo ne s’est pas démentie. Si bien que les élus ont accepté lundi soir de bonifier de 10 000 $ l’enveloppe initiale.

Un montant annuel de 25 000 $ avait été prévu pour ce programme de subvention, lancé à la mi-juin. Mais l’aide accordée aux citoyens pour l’achat d’un vélo se chiffre déjà à 21 500 $.

« On voulait se donner un peu de jeu parce qu’il y a encore des gens qui sont en train de déposer leur demande. On ne voulait pas leur dire qu’il est trop tard et qu’il manque quelques milliers de dollars [dans l’enveloppe]. On n’utilisera peut-être pas au complet le 10 000 $ supplémentaire, mais on se laisse une marge de manœuvre », a expliqué la mairesse suppléante, Julie Bourdon, lundi soir, au terme de la séance ordinaire du conseil municipal.

Des demandes ont déjà été déposées pour l’achat de 162 vélos neufs standards, 123 vélos standards usagés et 49 vélos électriques, selon les données présentées dans le sommaire décisionnel remis aux élus, dont les médias ont obtenu copie.

En vertu du programme adopté par la Ville, les Granbyens peuvent recevoir une remise de 50 $ à l’achat d’un vélo neuf standard. L’aide financière grimpe à 75 $ pour un vélo standard usagé, acheté d’un OSBL de Granby, tel qu’Écolo-Vélo du Cœur, et à 100 $ pour l’achat d’un vélo électrique neuf.

Parmi les conditions d’admissibilité : le vélo doit avoir été acheté chez un commerçant ayant pignon sur rue à Granby. La Ville souhaite ainsi stimuler l’économie locale, avait fait valoir le maire Pascal Bonin en juin dernier, lors de l’annonce de cette nouvelle initiative. Détail : le programme n’est applicable qu’une seule fois par citoyen.

« Un beau succès »

Julie Bourdon s’est réjouie lundi des résultats obtenus. « C’est très populaire et on est très contents aussi. Quand on fait ces programmes-là, on veut qu’ils fonctionnent. C’est un beau succès », a-t-elle fait valoir.

La popularité de cette nouvelle mesure a même surpris l’organisme sans but lucratif Écolo-Vélo du cœur, qui redonne une nouvelle vie aux vélos usagés. « Je n’ai plus de vélos », a indiqué en juillet dernier le coordonnateur de l’organisme, Simon Robert. Celui-ci avait dû engager un mécanicien supplémentaire pour « monter des vélos », alors qu’ils trouvaient tous rapidement preneurs.

Selon la mairesse suppléante, il est cependant prévu à l’heure actuelle que le budget du programme de subvention accordé à l’achat d’un vélo soit revu à 25 000 $ en 2019.

Au fil des ans, la Ville de Granby a adopté une flopée de programmes de subventions en matière d’environnement. Outre celui qui vise l’achat d’un vélo, l’un des plus populaires est celui qui favorise le remplacement des toilettes à débit régulier par des toilettes à faible débit. Une subvention de 60 $ à 75 $ est offerte, selon le type de toilette, avait noté le coordonnateur de la division environnement à la Ville, Serge Drolet.