Le député péquiste sortant de Johnson, Yves-François Blanchet, a rencontré un groupe de jeunes étudiants du Centre de formation des Maskoutains d'Acton Vale, hier, question de parler des enjeux que le PQ veut mettre de l'avant durant la campagne électorale.

Blanchet prend le pouls des jeunes

Le député péquiste sortant de Johnson, Yves-François Blanchet, a discuté politique, hier, avec des dizaines de jeunes étudiants au Centre de formation des Maskoutains d'Acton Vale.
D'entrée de jeu, Yves-François Blanchet a établi les grandes lignes qui départagent des idéologies de droite et de gauche. «Il y a deux principales philosophies. La gauche est plus en lien avec le partage de la richesse et la droite vise davantage à créer la richesse. Le Parti québécois que je représente est de gauche, ou centre gauche. On parle aussi de social-démocrate», explique le ministre de l'Environnement.
Le politicien a enchaîné en parlant de souveraineté. «Au Parti québécois, nous pensons que la société québécoise pourrait être un pays en soi, dit-il sous les regards attentifs de son auditoire. Nous croyons que nous avons tout ce dont nous avons besoin comme nation, comme peuple, comme territoire, comme richesses, pour être un pays souverain comme la France, l'Angleterre ou le Danemark. On serait environ le23e pays au monde en terme d'économie. À l'opposé, certains de nos adversaires pensent que nous devons avoir uneappartenance formelle au Canada.Ce sont deux visions des choses.»
Tous les détails dans notre édition de vendredi