Une quinzaine de microbrasseries occuperont l’espace Chansons à boire.

Bière et bouffe au menu du 50e FICG

Pour son 50e anniversaire, le Festival international de la chanson de Granby souhaite pousser le concept de la fête encore plus loin cette année. Parmi les idées mises de l’avant, celle des Chansons à boire risque de faire le bonheur des festivaliers... et des amateurs de bière.

Chansons à boire ajoutera en effet tout un volet microbrasseries au Festival. Lors des quatre grandes soirées extérieures gratuites présentées au parc Daniel-Johnson les 23, 24, 25 et 26 août prochains, cet espace permettra au public de se restaurer et de se désaltérer sur place.

« On veut que le monde se déplace pour venir voir les spectacles et on veut leur offrir plus d’activités sur le site. On trouvait que c’était une belle occasion de le faire étant donné qu’il y a de plus en plus d’amateurs de microbrasseries », note le patron du FICG, Pierre Fortier.

Entre 17 h et 23 h, ceux qui le souhaiteront pourront déambuler gratuitement dans l’espace Chansons à boire qui regroupera les kiosques d’une quinzaine de microbrasseries de la région et d’ailleurs au Québec — dont Le Naufrageur, Lagabière, Les Grands Bois et Le Trèfle noir. Pour consommer, les visiteurs devront se procurer un verre du Festival.

Des camions de bouffe de rue — Orange Saumon, Luv Shack et La Choppe ont déjà confirmé leur présence — et des kiosques de dégustation de produits régionaux viendront combler l’offre alimentaire.

Pour ajouter au côté ludique, on prévoit également l’installation d’une grande roue et de jeux géants. Bref, tout pour donner envie aux gens d’arriver plus tôt sur le site et de voir plus de spectacles, résume M. Fortier.

Cette partie du parc Daniel-Johnson jouxtera par ailleurs la nouvelle scène Artopex consacrée à la musique émergente.

« Avec l’ajout de cette scène, on vise un public de 18 à 35 ans et l’espace Chansons à boire s’inscrit là-dedans. »

Pour instaurer ce nouveau service, le FICG peut notamment compter sur un octroi conjoint de 28 000 $ du ministère du Tourisme et de Tourisme Cantons-de-l’Est.