Les travaux d’agrandissement de la caserne de pompiers de Shefford seront lancés en octobre. Ils permettront entre autres l’ajout de deux portes de garage. Sur la photo, André Cadorette, directeur du Service des incendies de Shefford.

Bientôt une plus grande caserne pour le Service des incendies de Shefford

Les travaux d’agrandissement de la caserne de pompiers de Shefford seront bientôt lancés. Deux portes seront ajoutées au garage, ce qui permettra aux sapeurs d’avoir tous leurs équipements à la même adresse. Une aire réservée à la décontamination des outils et des habits de combat après une intervention sera aussi aménagée.

« On va presque doubler la superficie du garage », explique André Cadorette, directeur du Service des incendies de Shefford, rencontré à la caserne de la rue Raymond Lemieux, lundi.

Les élus ont donné le feu vert au projet l’hiver dernier. Un premier appel d’offres lancé au printemps n’a pas permis de sélectionner un entrepreneur. L’exercice a récemment été répété et les élus ont confié la réalisation du projet à l’entreprise Construction ECHO de Granby, pour un montant de 416 583 $.

Les travaux débuteront à la mi-octobre et devraient durer deux mois. La bâtisse devrait être prête pour Noël.

Avant le début des travaux, le puits qui alimente la bâtisse devra être déplacé. La section qui sera ajoutée, d’une superficie de 1880 pieds carrés, compte deux portes de garage. Les sapeurs pourront donc rapatrier dans leur caserne les équipements utilisés lors de sauvetages effectués hors du réseau routier. En effet, faute d’espace, le véhicule tout-terrain, les casques des pompiers qui utilisent ce véhicule, la remorque et la roue pour la civière-traîneau sont actuellement rangés au garage municipal, situé à 5,5 kilomètres de leur quartier général.

L’agrandissement permettra un réaménagement des installations. La brigade, qui compte 27 pompiers, aura maintenant assez d’espace pour avoir une aire où ils procéderont à la décontamination des habits de combat, appareils respiratoires, outils et boyaux après une intervention. « Ça va aider grandement », mentionne le chef des pompiers.