Steven Neil, maire de Brigham, et Manon Marchand, directrice générale du CPE Papillon Bleu.

Bientôt un CPE à Brigham

« C’est toujours vivant, il va y avoir un CPE de 65 places à Brigham », a annoncé lundi matin Manon Marchand, directrice générale du CPE Le Papillon Bleu, qui ouvrira une installation en 2019 à l’intersection de l’avenue de l’Érable et de la route 139.

Mme Marchand tenait à faire le point sur le projet qui semblait être au point mort, alors qu’elle recevait des appels de nouveaux promoteurs souhaitant faire affaire avec l’organisation. Seulement la semaine dernière, elle a reçu deux appels de personnes différentes lui offrant un terrain à Brigham.

Or, le CPE Le Papillon Bleu a déjà signé une entente avec le Groupe CGF il y a plus d’un an pour la location d’un bâtiment à construire. Un bail de dix ans est déjà conclu.

En 2013, le centre de la petite enfance obtenait l’autorisation de construire de nouvelles installations à Brigham qui permettraient d’accueillir 65 enfants. L’échéance était 2019.

L’organisation souhaitait d’abord être propriétaire du bâtiment, mais les règles ont changé et le CPE devait alors trouver un promoteur pour construire et leur louer des locaux.

« On s’était associé avec la municipalité de Brigham, mais ça n’a pas marché. C’était beaucoup pour eux. Il a fallu trouver un autre promoteur. On a fouillé un peu et on a fini par trouver le Groupe CGF, qui était propriétaire d’un terrain à l’angle de l’avenue des Érables et de la route 139. On les a contactés et ils ont décidé d’embarquer dans le projet avec nous, raconte la directrice générale. On aimerait beaucoup que ça ouvre pour août 2019, mais il faut comprendre qu’on travaille avec les ministères de la Famille, de l’Environnement et des municipalités. On est tributaire de leurs délais. »

Projet de 1,2 M $

L’étude de marché, réalisée en 2013, a permis de déterminer qu’un projet prévoyant 65 places, dont 15 poupons (moins de 18 mois), répondait aux critères du ministère de la Famille. C’est encore le cas, selon une carte datée de 2018 dudit ministère consultée par Mme Marchand.

« En ouvrant Brigham, [les besoins dans] Brome-Missisquoi [vont] être couvert[s] à 105 %, selon eux. L’équilibre va être là. »

Le lancement du projet, évalué en 2013 à 1,2 M $, dépend encore de quelques autorisations. Le Groupe CGF est notamment sur le point de déposer les plans d’architecte au ministère de la Famille pour que celui-ci donne son accord, indique Mme Marchand.

 Le ministère de l’Environnement, quant à lui, doit se prononcer sur la question du puits pour l’alimentation en eau.

« C’est sûr qu’aussitôt qu’on reçoit tous les accords, ça ne sera pas long pour délivrer le permis, ça, c’est certain ! », assure le maire Steven Neil, enthousiaste à l’idée que ce projet de longue haleine aboutisse.

Le bâtiment devrait être construit en fond de terrain et sera bien insonorisé en raison de la présence de la route 139. La zone de jeu extérieur sera aussi du côté du fond du terrain pour éviter les nuisances de la circulation.

Le CPE et le ministère de la Famille investiront chacun 180 000 $ pour l’aménagement intérieur et des aires de jeux ainsi que pour l’achat de matériel.

« On est très content que ça va se réaliser, commente M. Neil. C’est sûr que le coin de la 139 n’est pas aussi champêtre qu’en arrière de l’hôtel de ville, mais stratégiquement c’est un bon endroit. On a quand même un parc municipal à côté qu’on est prêt à aménager autrement pour que ce soit accueillant pour le secteur et la garderie. »

Méthode HighScope

La liste d’attente est déjà ouverte sur le site de La Place 0-5, mais la priorité sera d’abord donnée aux familles de Brigham et d’East-Farnham. Les enfants des villages et villes voisins seront ensuite les bienvenus. 

Comme dans les deux autres installations du CPE Le Papillon Bleu, le programme éducatif HighScope sera implanté à celle de Brigham. Ce programme, créé il y a 40 ans, a prouvé sa valeur au fil du temps, souligne Mme Marchand. Les enfants apprennent jeune à prendre des décisions et à devenir autonomes. 

Les enfants qui sont passés par ce programme ont démontré une meilleure responsabilité sociale et de meilleurs succès académiques. Adultes, ils ont un revenu supérieur et des habiletés cognitives et motrices plus élevées, pour ne nommer que ces observations faites au fil des décennies.

Le CPE Le Papillon Bleu - installation Brigham permettra la création de 15 postes, dont des éducatrices, une cuisinière, une secrétaire et une personne à l’entretien. Une conseillère pédagogique et Manon Marchand s’y installeront également.

Mme Marchand supervisera les trois installations, soit Le Papillon Bleu, Les Étincelles et Brigham.