La petite Émy a pointé le bout de son nez vers 18 h 45 lundi soir au centre hospitalier de Granby. Elle fait déjà le bonheur de ses parents, Caroline Couture et Charles Beauregard.

Bébés de l’année dans la région: les astres étaient alignés

On aurait tendance à croire que les astres étaient alignés pour l’arrivée d’Émy et de Clémence, tant les deux bébés de l’année dans la région présentent des similitudes frappantes. Les deux petites filles sont la troisième enfant d’une mère portant le nom de famille Couture. Dans les deux cas, la naissance était prévue autour du 7 janvier et il s’agit d’une première expérience pour le papa. Que de coïncidences !

La venue du premier bébé dans les environs s’est produite plutôt tardivement, soit vers 18 h 45 le lundi 1er janvier. Émy Beauregard a alors pointé le bout de son nez au centre hospitalier de Granby­ (CHG). « Elle était attendue depuis très longtemps », a souligné­ son père, Charles Beauregard. 

Ce dernier estime être resté plutôt calme durant la période de travail, qui aura duré environ trois heures et demie. « J’ai fait mon possible », a indiqué le nouveau papa. « Il a été parfait », a immédiatement rétorqué sa femme, Caroline Couture.

Cette dernière savait que le grand moment approchait au moment du déjeuner. Le couple s’est ensuite amené au CHG aux alentours de midi.

À sa première pesée officielle, Émy affichait un poids de 7 livres et 6 onces.

« De bonnes valeurs »

Privilégiant un nom « court, pas trop compliqué », Caroline­ et Charles ont rapidement convenu de nommer leur fille Émy. 

Au moment de la visite de La Voix de l’Est, le poupon chevelu n’avait pas encore rencontré sa demi-sœur Maëva et son demi-frère Félix. Le moment promettait toutefois d’être mémorable. « Hier, on les a appelés et ils étaient assez émus. (...) Ma plus vieille a dit qu’elle a laissé couler quelques larmes. Elle avait hâte », a mentionné­ Caroline. 

Tout ce beau monde ne manquera pas d’espace sur le terrain de la ferme familiale, située à Saint-Joachim-de-Shefford. « Et on a de bonnes valeurs à leur montrer », a blagué la maman du trio. 

Plusieurs proches du couple avaient évoqué la possibilité que leur enfant soit le fameux bébé de l’année. « On disait “bien non, bien non”. Mais elle a choisi sa date, la madame ! » 

Née à l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins vers 21 h 30 lundi soir, Clémence semblait plutôt pressée de rejoindre ses parents, Hope Couture et Simon Larouche.

UNE PETITE PRESSÉE, CETTE CLÉMENCE

Du côté de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins, à Cowansville, c’est finalement la petite Clémence qui a remporté la course au titre de bébé de l’année. Il faut dire qu’elle semblait plutôt pressée de découvrir notre monde. En plus de naître une semaine d’avance, le poupon de 7 livres et 12 onces a quitté le ventre de sa mère après seulement une heure de travail.

« Hope a crevé ses eaux vers 20 h 30 (lundi soir) et à 21 h 35, la petite était sortie », a raconté Simon Larouche. « Elle a souffert beaucoup, mais pas longtemps. Ça a bien été. C’était une belle expérience. »

Clémence semblait destinée à ce vedettariat hâtif. « Je pensais que l’accouchement allait être beaucoup plus long que ça ! », a confié Hope Couture, dont les contractions­ se sont intensifiées au souper.

La Cowansvilloise a toutefois dû composer avec un décollement du placenta, ce qui a suscité une bonne frousse. L’équipe de l’hôpital Brome-Missisquoi-Perkins est heureusement parvenue à maîtriser la situation. « On avait une médecin résidente et deux infirmières avec nous. (...) Le personnel de l’hôpital a été extraordinaire », a affirmé Simon, visiblement très reconnaissant.

Une surprise

Notons que le couple tenait à ce que le sexe de l’enfant demeure secret jusqu’au dernier moment. « Les échographies ont été placées dans une enveloppe. On l’a gardée au cas où on voudrait vraiment le savoir. Mais on s’est rendu jusqu’à l’accouchement. (...) On n’y pensait même plus ! », a mentionné M. Larouche, un homme originaire de Saint-Bruno-de-Montarville. 

Les parents avaient d’ailleurs prévu deux pyjamas différents pour nouveau-né. Ironiquement, Clémence­ porte le bleu sur les clichés de La Voix de l’Est, le rose ayant été sali au préalable ! 

Les deux premiers enfants de Hope, Estelle et Édouard, ont rapidement fait la connaissance de la dernière membre de la famille. « Ils sont vraiment contents », a mentionné­ leur maman, tout sourire. 

Signe d’un nouveau départ, le couple a d’ailleurs fait l’acquisition d’une maison à Cowansville cet automne.

Naissances rapides

Notons que la première naissance dans l’ensemble de l’Estrie est survenue à minuit et demi le 1er janvier, alors que Mayson Bilodeau­ a vu le jour au CHUS - Hôpital Fleurimont, à Sherbrooke. 

Le titre de bébé de l’année au Québec revient néanmoins à la petite Maxine Kylie Ona, née deux secondes après minuit à l’hôpital St-Mary de Montréal.