Chaque jour est une petite victoire pour Maddox.

Bébé Maddox va mieux

Les nouvelles sont meilleures pour le petit Maddox, né le 4 février dernier après seulement 26 semaines de gestation. Même si la partie est loin d'être gagnée, les parents du poupon, qui ne pesait que 550 grammes, peuvent respirer un peu. L'état de santé de leur enfant s'est amélioré au cours de la dernière semaine.
On se souvient que la condition des poumons de Maddox s'était détériorée, mettant Karine Morin et son conjoint Frédéric Groux devant une décision déchirante: laisser la nature suivre son cours ou soumettre leur fils à un traitement aux stéroïdes potentiellement dangereux. Ils se félicitent aujourd'hui d'avoir choisi la seconde option, car leur petit bonhomme a été extubé et respire à l'aide d'un masque à oxygène. Il adore sa minuscule suce et est nourri au lait maternel.
Mieux, le canal artériel de Maddox s'est refermé de façon naturelle, évitant ainsi d'avoir à le soumettre à une chirurgie cardiaque.
Sa condition a même permis à Karine Morin de faire des séances de «peau à peau» à quatre occasions avec lui. «Il est stable dans son instabilité, mais on voit beaucoup d'amélioration, c'est bon signe», confiait hier la jeune maman.
«Il se bat encore contre la dysplasie broncho-pulmonaire. Le traitement aux stéroïdes semble faire effet, mais on va vraiment le savoir dans une dizaine de jours.»
Par ailleurs, l'appel à la générosité lancé sur le site gofundme.com par la soeur de Karine a touché plusieurs personnes. En date d'hier, la famille avait amassé 1775$ sur un objectif de 8000$ pour subvenir aux nombreux besoins qu'entraîne cette naissance grandement prématurée.
«Ça nous aide. On est bon pour trois semaines de transport assurées», a indiqué Mme Morin.