Le nouveau plan directeur de l’eau du bassin versant du lac Davignon sera présenté le 27 mars.

Bassin versant du lac Davignon: le plan directeur de l’eau présenté aux citoyens

Le nouveau plan directeur de l’eau du bassin versant du lac Davignon sera présenté à la population de Cowansville, Dunham, Lac-Brome, Sutton et Brome, le 27 mars, lors de l’Assemblée générale annuelle du Comité de sauvegarde du bassin versant du lac Davignon.

Des actions menées dans les dernières années ont permis de réaliser un diagnostic du bassin versant du lac Davignon, source d’eau potable pour les citoyens de Cowansville. De ce diagnostic, un plan directeur a été mis en place pour agir tout au long du bassin versant.

Les 212 kilomètres carrés du bassin versant du lac se retrouvent à 98 % dans les municipalités de Bolton-Ouest, Brome, Dunham, Lac-Brome et Sutton. C’est pour cette raison que les citoyens de la plupart de ces municipalités sont invités.

Le directeur du service de l’aménagement urbain et de l’environnement de Cowansville, Olivier Ricard, présentera le nouveau plan d’action qui visera à réduire les problématiques et les altérations à la qualité de l’eau du lac Davignon et de son bassin versant. Quant à lui, Simon Lajeunesse, directeur de la gestion de l’eau à la MRC, fera la présentation du projet qui prévoit la mise en place d’installations permettant de réduire l’apport en sédiments et d’adapter le bassin versant aux changements climatiques.

La MRC propose de mettre en place des structures vertes en amont, « donc multiplier les petits ouvrages au niveau des emprises routières municipales pour ralentir la vitesse de l’eau, évoquait Simon Lajeunesse lors d’une entrevue accordée à La Voix de l’Est en novembre dernier. Nos pluies intenses ne doivent pas prendre trop de vitesse. Et on veut construire des bassins de rétention de plus petite envergure, mais à plein d’endroits en amont, dans le bassin versant et les milieux montagneux. Donc on espère éviter tout le problème d’érosion qui vient remplir le lac Davignon, et qui va être de pire en pire avec les changements climatiques. »

Le projet pilote, présenté au ministère de l’Environnement en 2018, a été accepté. Deux autres volets, qui concernent quant à eux le grand bassin versant de la baie Missisquoi, devraient aussi voir le jour.

La rencontre se tiendra à 19 h dans la salle Arthur-Fauteux du centre administratif de la MRC Brome-Missisquoi, à Cowansville.