Le maire de Warden, Philip Tétreault

Baisse du taux de taxation à Warden

Les contribuables de Warden auront droit à une baisse du taux de taxation en 2019.

Établi à 0,92 $ du 100 $ d’évaluation cette année, le taux de taxation foncière général sera limité à 0,89 $ l’an prochain. Les propriétaires de terrains vacants bâtissables seront assujettis au même tarif d’imposition.

La taxe d’eau demeurera la même, à 275 $ par année, tandis que la taxe d’égout grimpera de 20 $. La collecte des matières résiduelles, par contre, baissera de 175 $ à 135 $ pour les résidences, et de 185 $ à 95 $ pour les commerces.

Au total, le budget de Warden passera de 417 766 $ à 416 459 $, soit à peine 1307 $ de moins.

« On a baissé le taux de trois sous pour arriver à un budget équilibré. C’est sensiblement la même chose que cette année », confirme le maire Philip Tétreault.

Ce dernier rappelle cependant que les frais pour la desserte de la Sûreté du Québec — fixés à 131 $ par année par rapport à 125 $ en 2018 — sont une estimation et qu’un léger ajustement à la hausse est à prévoir. Une note devrait être jointe au compte de taxes des citoyens lors de son envoi.

L’évaluation imposable de la municipalité atteindra 27 531 400 $ en 2019, en augmentation de 581 500 $.

Projets reportés

Comme c’est le cas depuis plusieurs années au chapitre des investissements projetés, la municipalité de Warden a de nouveau inscrit un montant de 1 200 000 $ à son Plan triennal d’immobilisations (PTI) pour la construction d’une usine de traitement d’eau potable, en 2019.

L’an prochain, une somme de 700 000 $ a aussi été prévue pour remettre à niveau l’aqueduc de la rue Principale (entre les rues du Pont et Duchesneau), de même que 2 000 000 $ pour la réfection de l’ensemble du réseau d’aqueduc. Ces sommes faisaient déjà partie des projets prévus en 2018 et avant. Or, les subventions se font toujours attendre pour passer à l’action.

« L’eau est toujours un problème qu’on essaie de régler. Mais sans subvention, il n’y a pas de travaux. Mais on va en avoir », assure M. Tétreault.

En 2020 et 2021, Warden prévoit toutefois affecter annuellement 50 000 $ de son budget de fonctionnement à l’amélioration de son réseau routier local.