Un taux trop élevé de coliformes fécaux dans le lac Davignon a forcé les autorités municipales à interdire la baignade. La présence des mouettes et des oies pourrait expliquer le problème.

Baignade interdite au lac Davignon

La plage du Centre de la nature du lac Davignon- à Cowansville est fermée à la baignade. Le taux de coliformes fécaux dans l'eau dépasse les normes autorisées.
Les résultats des échantillons d'eau prélevés la semaine dernière atteignent 450 unités formant colonie par litre d'eau (UFC/l, l'unité permettant de détecter les bactéries vivantes). Cela confère une côte D à la qualité de l'eau du lac, selon le programme de surveillance des eaux de baignade du ministère de l'Environnement pour déterminer la qualité bactériologique de l'eau. L'eau du lac Davignon- avait jusqu'alors une côte B (de 21 à 100 UFC/l). 
De nouveaux échantillons d'eau ont été prélevés mardi matin par des employés de la Ville. Ils seront analysés et les résultats devraient être connus d'ici le week-end, a indiqué Isabelle Gariépy, responsable aquatique et de la vie communautaire- à la Ville.
Mme Gariépy n'a pu dire pourquoi le laboratoire mandaté pour analyser les échantillons a communiqué les résultats si tardivement aux responsables de la Ville. L'an dernier, les résultats étaient connus la semaine même, permettant de fermer la plage plus rapidement et d'en aviser les citoyens.
« On leur a demandé d'avoir les résultats le plus rapidement possible- », a dit Mme Gariépy.
La présence de mouettes et d'oies dans le secteur de la plage pourrait expliquer le haut taux de coliformes fécaux. Les averses tombées il y a une dizaine de jours pourraient également être en cause, a dit Mme Gariépy.
La Ville a mis en place un dispositif pour effaroucher les oiseaux. Des bénévoles circulent aussi en matinée pour les éloigner. Par ailleurs, un filet a été installé pour empêcher les oiseaux de se rendre sur la plage.
Fermeture récurrente
La fermeture de la plage est récurrente, indique Josianne Jutras. La jeune femme s'y rend souvent en compagnie de son conjoint et de leur fillette pour s'y baigner. Elle ignorait que la plage était fermée, mais n'en était pas surprise. « Chaque année, c'est la même chose. Ça arrive souvent. C'est plate. C'est comme ça pour plusieurs des lacs et rivières de la région. »
Les jeunes du camp de jour, qui séjournent au Centre de la nature, se trouvent également privés de baignade.
Pour pallier la fermeture de la plage, les heures d'ouverture de la piscine extérieure du parc Davignon ont été allongées. Elle sera ouverte en semaine de 10 h à 18 h 30 et de 10 h à 19 h vendredi, samedi et dimanche.
Les jeux d'eau du Centre de la nature représentent aussi une alternative à la baignade, a souligné Mme Gariépy.