L’équipe des Cuisines collectives de la Montérégie. De gauche à droite : Mélanie Miclette, Emmanuelle Dubé (animatrices), Catherine Bernard (intervenante communautaire), Martine St-Germain (directrice générale). Absentes sur la photo : Laura Drolet, animatrice, Marjolaine Wilcott, gardienne, et Vicky Audet, animatrice d’ateliers culinaires.
L’équipe des Cuisines collectives de la Montérégie. De gauche à droite : Mélanie Miclette, Emmanuelle Dubé (animatrices), Catherine Bernard (intervenante communautaire), Martine St-Germain (directrice générale). Absentes sur la photo : Laura Drolet, animatrice, Marjolaine Wilcott, gardienne, et Vicky Audet, animatrice d’ateliers culinaires.

Aux Cuisines collectives de la Montérégie, on repart les fourneaux!

Billie-Anne Leduc
Billie-Anne Leduc
La Voix de l'Est
Les activités des Cuisines collectives de la Montérégie reprendront, si la situation pandémique le permet, vers la mi-septembre, au grand bonheur des participants.

En pleine réorganisation, l’équipe des Cuisines collectives s’affaire à tout revoir la cuisine, à instaurer un protocole d’accès et à déterminer les mesures sanitaires qui seront mises en place afin que la reprise des activités de l’organisme se déroule de façon sécuritaire.

« C’est un vrai casse-tête ! image la directrice générale, Martine St-Germain. On est un service prioritaire, on veut servir les gens du mieux qu’on peut, mais on dessert beaucoup de gens vulnérables, ou qui ont des problèmes de santé, alors ça demande une bonne réflexion et beaucoup de structure. »


« L’équipe est très excitée de reprendre les cuisines. On a déjà commencé à appeler les participants, et ils ont très hâte de recommencer. »
Martine St-Germain, directrice générale des Cuisines collectives de la Montérégie

Circulation et zones

Quelques nouvelles règles permettront d’assurer le bon déroulement des activités. Par exemple, la première rencontre se fera virtuellement ou par téléphone. C’est habituellement lors de celle-ci que les participants se réunissent pour planifier un menu. Puis, les groupes aux fourneaux seront plus petits qu’avant, soit d’environ quatre personnes, et disposeront d’un maximum de quatre heures pour l’activité — ils y consacraient auparavant une journée entière.

Au niveau de la circulation, il y aura des zones de travail bien établies, et le port du couvre-visage sera obligatoire.

Les groupes de participants aux Cuisines collectives de la Montérégie seront réduits par rapport à l’an passé.

« Il y aura deux sections. Une où la personne devra remettre ses effets personnels, et la section de la cuisine qui sera désinfectée. C’est une des directives que nous avons reçues », ajoute Mme St-Germain.

De plus, la garderie sera également repensée et ne sera supervisée que par une seule gardienne.

Des boîtes à cuisiner

En juin, Les Cuisines collectives avaient distribué des boîtes à cuisiner soi-même, avec trois recettes à faire chez soi, qui avaient été très appréciées par les participants.

« On est en train de voir si on continue les boîtes, pour les personnes qui ne pourraient pas être présentes physiquement aux cuisines collectives, que ce soit pour des raisons de santé ou autres. »

Les Cuisines collectives de Waterloo et de Sainte-Cécile-de-Milton sont pour l’instant en suspens, et reprendront possiblement quelques semaines après celles de Granby, « pour être sûr du fonctionnement », dit Mme St-Germain. Les ateliers culinaires initialement prévus au calendrier sont également en suspens, et Mme St-Germain regarde avec la professeure la possibilité de les faire de façon virtuelle. À suivre...

« L’équipe est très excitée de reprendre les cuisines. On a déjà commencé à appeler les participants, et ils ont très hâte de recommencer. Ils sont conscients qu’il y aura des mesures et ils sont coopératifs. On a hâte de faire nos premiers groupes ! »

Les activités des Cuisines collectives de la Montérégie rejoignent plus de 225 participants différents qui cuisinent plus de 43 000 portions par année.

Pour s’inscrire aux activités ou pour obtenir de l’information, téléphonez au 450 776-6616 ou visitez le site Web des Cuisines.