Dépôts de déchets, ronds de feux et camping sont des gestes illicites sur la Réserve naturelle des Montagnes-Vertes.
Dépôts de déchets, ronds de feux et camping sont des gestes illicites sur la Réserve naturelle des Montagnes-Vertes.

Augmentation des infractions sur des sites protégés

Roxanne Caron
Roxanne Caron
La Voix de l'Est
Pendant que le tourisme local bat son plein, l’organisme Corridor appalachien constate depuis trois semaines une augmentation des infractions sur les 74 km2 de la Réserve naturelle des Montagnes-Vertes qu’elle gère. Dépôts de déchets, ronds de feux et camping sont des gestes illicites sur ce site protégé. Seules la randonnée pédestre et l’observation de la faune et la flore sont permises sur la réserve.

Ce phénomène a été observé à la grandeur des sites protégés de Conservation de la nature Canada (CNC). L’organisme de bienfaisance s’attend à le voir culminer durant les vacances, occasionnant ainsi un impact sur les milieux visités.

« On retrouve souvent des bouteilles de bière cassées près d’un cours d’eau. Certains font des feux de façon illicite, alors qu’on a connu des périodes sèches : c’est vraiment déplorable. Et ça veut dire qu’ils ont coupé du bois pour faire un feu dans la nature, alors que c’est complètement interdit », témoigne Mélanie Lelièvre, directrice générale de Corridor appalachien.

Des coordonnateurs en réserve ou encore des patrouilleurs s’occupent de gérer les airs protégés en faisant de la surveillance et en nettoyant les dégâts.

« On va régulièrement voir les voies d’accès. Il y a plusieurs interventions qui se font auprès des visiteurs surtout les week-ends », observe la DG.

Sensibilisation

Elle remarque aussi que la clientèle est différente dans l’accroissement de l’achalandage et qu’une partie est moins sensibilisée à l’impact de leurs gestes sur la faune et la flore.

« On se mobilise constamment et on sait où sont les zones un peu plus chaudes », mais le tout réside dans la sensibilisation, selon elle.

« On n’est pas des polices on est des biologistes qui font de la surveillance de milieux naturels. On s’attend à ce que les gens soient sensibles et collaborent à nos demandes », poursuit-elle.

Dans un communiqué de presse, CNC souligne que les règles de sécurité et de civisme à respecter sur ses propriétés sont mises en place pour assurer la santé et la sécurité de tous, ainsi que pour préserver la faune et la flore.

« En cas de non-respect de ces consignes, CNC pourrait se voir obligé de réduire l’accès à ses propriétés ou faire appel aux forces de l’ordre », est-il indiqué.

+

IL EST INTERDIT SUR TOUTES LES PROPRIÉTÉS DE CNC DE :

— Faire des feux

— Camper sur le site

— Laisser ses déchets sur place

— Marcher hors des sentiers

— Nourrir les animaux sauvages

— Couper, endommager ou cueillir la végétation

— Circuler en véhicule motorisé

— Se baigner