Des villes ont suspendu la délivrance de permis de feux à ciel ouvert.
Des villes ont suspendu la délivrance de permis de feux à ciel ouvert.

Attention au brûlage de branches

Isabel Authier
Isabel Authier
La Voix de l'Est
Malgré l’arrivée du printemps et le temps libre dont disposent les citoyens, la MRC de la Haute-Yamaska leur rappelle que les risques d’incendie associés au brûlage de branches et résidus de jardin sont accentués en raison des forts vents et de la sécheresse ambiante.

Pour assurer leur sécurité, certaines municipalités de la Haute-Yamaska ont d’ailleurs suspendu la délivrance de permis de brûlage de branches.

Les citoyens sont invités à se renseigner auprès du Service de sécurité incendie de leur municipalité avant de faire un feu à ciel ouvert. Les feux de camp demeurent cependant permis si le foyer extérieur est conforme à la réglementation municipale en vigueur.

Pour se départir de façon sécuritaire des branches, l’organisme propose plutôt de le faire via la collecte des encombrants qui se tiendra entre le 18 et le 29 mai, selon les secteurs.

Les branches doivent être d’une longueur maximale de 1,2 mètre et attachées en fagots de moins de 22 kg. Les souches doivent être déposées dans le bac à ordures.

Quant aux résidus de jardin, ils peuvent être déposés dans le bac brun pour la collecte des matières organiques, qui aura lieu une fois en avril, puis chaque semaine à compter du mois de mai.

Il est aussi possible de mettre les surplus de feuilles et les résidus de jardin dans des sacs de papier compostable et les déposer à la rue lors de la collecte de ces matières prévue entre le 4 et le 15 mai.

«La MRC de la Haute-Yamaska maintient les services de collectes des matières résiduelles et, dans le contexte actuel, c’est vraiment la solution à privilégier pour se départir de ces matières. Nous sommes conscients que les gens en confinement ont besoin de s’occuper. Nous leur demandons toutefois d’être patients et d’attendre les collectes ou la réouverture des écocentres», a rappelé le préfet de la MRC, Paul Sarrazin, par voie de communiqué.

Pour en savoir plus sur ces collectes et sur le calendrier, on consulte le site genedejeter.com.