Les drapeaux sont en berne à Granby au lendemain de l'attentat dans une mosquée de Québec.

Attentat dans une mosquée de Québec: les drapeaux de Granby en berne

Les drapeaux sont en berne à la suite de l'attentat survenu dimanche soir au Centre culturel islamique de Québec.
La Ville de Granby, en prenant cette décision, dénonce cet acte et démontre son appui et sa solidarité envers la communauté musulmane de Québec.
« Au nom du conseil municipal, je tiens à offrir mes plus sincères condoléances aux victimes et à leur famille. Cet acte tragique nous laisse sous le choc et nous ne pouvons qu'en dénoncer l'horreur qui va à l'encontre de nos valeurs d'ouverture et de tolérance », a déclaré Jean-Luc Nappert, maire suppléant.
Le service de police de Granby assure pour sa part "une surveillance accrue des deux mosquées de Granby depuis les événements", indique Guy Rousseau, porte-parole du corps policier.