Le husky qui a attaqué Manon Tanguay (photo) et son caniche Minnie a été euthanasié mercredi à la demande de son maître.

Attaque de chien à Granby: le husky a été euthanasié

Le husky qui a attaqué un petit caniche et sa maîtresse sur la rue Paré à Granby, le 8 juillet dernier, a été euthanasié mercredi à la demande de son maître. Le propriétaire de l’animal a aussi reçu plus de 500 $ en contraventions. De son côté, Manon Tanguay, qui a été amputée d’un bout de doigt lors de l’agression, se remet de ses blessures, tout comme sa chienne Minnie.

L’attaque s’était produite alors que la Granbyenne marchait en compagnie de son animal de compagnie. Sans avertissement, le chien de race Husky, qui n’était pas en laisse, s’est rué vers le caniche.

« J’ai vu le chien dans le cadre de porte qui fonçait vers nous. Je me suis penchée vers Minnie pour l’attraper, mais il était trop tard. L’animal l’avait déjà dans sa gueule. Il l’a secouée comme une poupée de chiffon. Elle hurlait à mort », avait raconté à La Voix de l’Est Mme Tanguay au lendemain de l’attaque.

La dame a tenté d’extirper son animal des crocs acérés de la bête et c’est à ce moment que le husky lui a mordu un doigt, dont un bout a dû être amputé.

« J’ai rendez-vous avec le plasticien en août et c’est à ce moment qu’on va savoir si on laisse ça comme ça ou qu’on doit le couper à la première phalange. La plaie est vraiment belle. J’ai confiance », confie Manon Tanguay, une secrétaire médicale.

Âgée de cinq ans, Minnie a notamment subi deux fractures. Elle a dû être hospitalisée plusieurs jours dans un hôpital vétérinaire de Brossard.

« On a été chanceux de plusieurs façons dans notre malchance, estime la dame, qui a déboursé jusqu’ici 4700 $ en soins vétérinaires. Elle guérit vraiment bien. Elle va s’en sortir peut-être avec de légères séquelles. C’est très minime. On est vraiment chanceux. Je lui ai vraiment sauvé la vie. »

Des conditions de garde

La SPA des Cantons, mandatée pour intervenir lors de tels incidents, avait pris en charge le husky. Au terme de son évaluation comportementale, des conditions de garde ont été imposées au maître de l’animal. Or, celui-ci a pris la décision de faire euthanasier son chien, ce qui a été réalisé mercredi, a fait savoir le Service de police de Granby.

Informée de la décision du propriétaire du husky, Manon Tanguay a fait savoir que « ce n’est pas une joie, mais c’est quand même ce que je souhaitais. Je suis un peu rassurée que le propriétaire ait pris cette décision. Je trouve ça tout de même dommage pour son animal. »

Même si l’animal a été euthanasié, la Granbyenne avoue qu’elle est craintive.

« Je n’irai plus jamais marcher seule avec Minnie, dit-elle sans hésitation. Il y a une crainte qui s’est installée. Je ne me sentirai plus en sécurité d’y aller toute seule. »

Contraventions

Le propriétaire du husky a par ailleurs reçu trois contraventions en vertu de la réglementation municipale : 273 $ puisque son animal a mordu un autre chien et une femme, 150 $ pour avoir omis de tenir en laisse son animal et 150 $ pour avoir omis de se procurer une licence pour son chien.