Nickolas Peddle faisait face à des accusations de voies de fait graves, armées et causant des lésions.
Nickolas Peddle faisait face à des accusations de voies de fait graves, armées et causant des lésions.

Attaque au couteau à Stanbridge East: Nickolas Peddle acquitté

C’est en homme libre que Nickolas Peddle a quitté le palais de justice de Granby, jeudi.

Un jury composé de huit femmes et quatre hommes a acquitté l’homme de 26 ans, originaire de Sutton, des accusations de voies de fait graves, armées et causant des lésions qui pesaient contre lui.

Les délibérations, qui avaient commencé lundi après-midi, auront duré quatre jours.

On reprochait à M. Peddle d’avoir poignardé deux personnes au cours d’une dispute survenue à Stanbridge East en juillet 2017.

Autant par la voix de son avocate, Me Annie Émond, que lors de son témoignage, M. Peddle a déclaré avoir agi par légitime défense. Il a également présenté une défense dite « d’accident » dans le cas d’une des victimes.

« Je suis certaine que le jury a pris le temps d’analyser la preuve au complet », a commenté Me Émilie Dion, qui représentait la poursuite dans ce dossier en compagnie de Me Marie-Line Ducharme.

« De notre côté, nous avons fait la preuve que nous pouvions faire. »

Il n’a pas été possible de joindre Me Émond, jeudi.

Querelle chez son beau-père

Au moment des faits reprochés, l’accusé avait fait irruption chez son beau-père, Michael Broeckaert, en faisant crisser ses pneus. Dans la querelle qui s’ensuivit, il lui a causé des blessures avec un couteau ainsi qu’à Pierre Ravenelle.

Les deux victimes ont témoigné devant la cour, tout comme l’accusé et sa mère. Nickolas Peddle s’exposait à une peine maximale de 14 ans de prison.

Le procès s’était amorcé le 15 janvier devant le juge Claude Villeneuve, de la Cour supérieure.