La Sûreté du Québec enquête sur un appel de détresse provenant d’une résidence du rang de la Montagne. Pendant leur intervention, un incendie a éclaté dans la propriété.

Appel de détresse et incendie à Rougemont

Alors que les policiers de la Sûreté du Québec intervenaient à une résidence de Rougemont à la suite d’un appel de détresse, un incendie a éclaté dans la maison, nécessitant le déploiement des pompiers. Une enquête est en cours pour éclaircir les circonstances de cette affaire.

Les policiers ont été informés peu après 8 h jeudi qu’une personne était possiblement en détresse ou en crise dans une résidence située sur un site de camping du rang de la Montagne. Des membres du groupe tactique d’intervention ont été dépêchés sur les lieux. 

Quelques heures après le début de l’intervention, vers 13 h, un incendie a éclaté dans la maison. Deux occupants, un homme et une femme en sont alors sortis. 

Ils n’ont pas été blessés. Ils ont été rencontrés par les policiers. Un troisième individu, intercepté plus tôt par les agents, a également été rencontré en lien avec cette nébuleuse histoire. 

Les pompiers de Rougemont ont été déployés sur les lieux. Les flammes ont lourdement endommagé la propriété, a expliqué le chef de la brigade, Patrick Brodeur. 

La scène a été protégée aux fins de l’enquête. Celle-ci portera à la fois sur l’incendie et sur l’appel initial pour une personne en détresse, précise le sergent Daniel Thibodeau, porte-parole de la SQ.