L'avocat de Gabriel Montambault, Me Jocelyn Grenon, estime que le premier juge a erré lorsqu'il a rejeté l'arrêt des procédures.

Appel accordé à Gabriel Montambault : le braconnier plaide à nouveau l'arrêt des procédures

Nouveau sursis pour Gabriel Montambault. Le tribunal accepte d'entendre l'appel du vétéran braconnier, qui plaidera pour une deuxième fois l'arrêt des procédures, cette fois-ci en Cour supérieure.
L'homme de 71 ans de Brigham estime toujours avoir été lésé par des délais trop longs subis en cour.
Son avocat, Me Jocelyn Grenon, a déposé cette requête à la suite de la condamnation de son client devant la Cour du Québec, en mai, pour 47 infractions liées à la chasse illégale. M. Montambault avait été enjoint de payer 67 550 $ en amendes et à ne pas chasser durant une certaine période. Cette peine est suspendue durant l'appel.
Les 21 autres braconniers arrêtés lors de l'opération Bas de laine, en 2006, avaient eux aussi été reconnus coupables et avaient hérité de diverses amendes.
Tous les détails dans notre édition de vendredi