Le maire de Stukely-Sud, Patrick Leblond, comparaîtra le 1er octobre prochain devant la Commission municipale du Québec (CMQ) pour répondre de deux manquements aux règles prévues au Code d’éthique et de déontologie de la municipalité.

Apparence de conflits d'intérêts: le maire de Stukely-Sud convoqué par la CMQ

Le maire de Stukely-Sud, Patrick Leblond, devra comparaître devant la Commission municipale du Québec (CMQ) pour répondre de deux manquements aux règles prévues au Code d’éthique et de déontologie de la municipalité.

Dans la citation à comparaître ayant été acheminée à l’élu le 11 septembre dernier, on y apprend que les faits reprochés, soit d’avoir omis de dénoncer son intérêt et de quitter la salle des délibérations lors de deux votes sur des validations architecturales, qui lui auraient permis de construire sur des lots qui lui appartiennent, se sont déroulés lors de la même séance, soit celle du 11 février 2019.

Une situation similaire s’était produite en mai 2018, mais comme rien à ce sujet ne figure dans l’avis de convocation adressée au maire Leblond, il est possible que la CMQ n’ait pas retenu les faits au terme de son enquête.

L’audience est prévue le 1er octobre prochain, en avant-midi. Le juge administratif Thierry Usclat présidera la séance à partir des bureaux de la CMQ à Montréal.