La candidate du Parti québécois dans Brome-Missisquoi, Andréanne Larouche, a choisi d’embrasser la campagne d’autodérision lancée par sa formation en vue du scrutin du 1er octobre prochain.

Andréanne Larouche joue aussi la carte de l’autodérision

La candidate du Parti québécois dans Brome-Missisquoi a choisi d’embrasser la campagne d’autodérision lancée par sa formation en vue du scrutin du 1er octobre prochain. Andréanne Larouche et son équipe ont rapidement saisi la balle au bond, en publiant sur les réseaux sociaux une adaptation locale des slogans humoristiques du PQ.

« Andréanne n’est peut-être pas la plus grande, mais comme on dit, dans les petits pots, les meilleurs onguents... », clame l’affiche, en faisant manifestement référence à la petite taille de la candidate, qui mesure moins de 5 pieds. 

L’idée vient de son conjoint, le publiciste Richard Leclerc. « On a vu les réactions [NDLR : aux quatre publicités du PQ], lundi, et je me suis dit pourquoi pas ? Je n’ai pas de problème avec l’autodérision », affirme la principale intéressée. Mme Larouche avoue que ce genre d’initiative permet d’attirer l’attention sur elle et, ultimement, de susciter des échanges avec les internautes sur les enjeux de campagne. 

La jeune femme invite même le public à lui suggérer d’autres formulations. « Selon les idées reçues, ça se pourrait qu’il y en ait d’autres », mentionne-t-elle. 

Pourrait-on voir de tels slogans sur de vraies affiches électorales, éventuellement ? « C’est la première étape. On verra pour la suite... »