Le Camping Granby est trouvé coupable d'avoir incommodé un voisin, en 2011.

Amende maintenue contre le Camping Granby

La cour municipale maintient la contravention de 638 $ imposée au Camping Granby pour nuisance à cause de feux de campeurs.
Fréquemment en litige avec la municipalité, le commerce de la rue Robitaille faisait au départ l'objet de quatre amendes pour fumée ou odeur nuisible entre 2011 à 2014. Trois d'entre elles ont été abandonnées par la Ville, en octobre, parce que les preuves étaient imprécises.
Mais le juge Pierre G. Geoffroy vient de trouver le camping coupable d'avoir troublé le confort et le bien-être d'un voisin de la rue Lemieux, Wolfgang Prigge. L'enseignant retraité s'était plaint, en 2011, d'avoir été incommodé par la fumée de campeurs. 
Au procès, la défense a fait valoir que rien ne prouvait que la fumée provenait effectivement du camping et que le policier qui est intervenu n'avait constaté qu'une odeur et pas de fumée. Le juge a rejeté l'élément fumée, mais retenu le trouble causé par l'odeur. 
Attentes
Bien qu'il ait déjà reçu plusieurs contraventions similaires, le propriétaire du Camping Granby, Philippe Lussier, ne compte pas modifier ses pratiques. «Les feux, c'est ce que les gens recherchent quand ils vont sur un terrain de camping, dit-il. Si je les interdis, je devrai tout aussi bien fermer.»
Il estime que la Ville cherche toujours à lui «mettre des bâtons dans les roues». Il ignore pour l'instant s'il contestera le jugement.