La Ville de Sutton a écopé d’une sanction administrative pécuniaire (SAP) de 2500 $ du ministère de l’Environnement pour des manquements dans la gestion de son site d’élimination de neiges usées.

Amende de 2500 $ imposée à Sutton

La Ville de Sutton a écopé d’une sanction administrative pécuniaire (SAP) de 2500 $ du ministère de l’Environnement pour des manquements dans la gestion de son site d’élimination de neiges usées.

Une visite du site, situé derrière le garage municipal sur la route 139, à l’entrée sud de la ville, a permis en mai à l’inspecteur du Ministère de noter d’importants manquements. Ceux-ci allaient à l’encontre du certificat d’autorisation accordé à la Ville pour opérer le site, en contravention avec la Loi sur la qualité de l’environnement, selon Daniel Messier, porte-parole régional du ministère.

D’abord, les normes de rejet des matières en suspension n’étaient pas respectées. Les résultats des tests menés sur les échantillons prélevés dans le fossé et le regard (puisard) ont révélé des dépassements de 370 et 325 mgl/l. La norme stipule que « le rejet ne doit pas dépasser 30 mg/l selon le certificat d’autorisation délivré », écrit M. Messier dans un courriel.

Par ailleurs, l’inspection a permis de constater « l’absence de suivi concernant l’épaisseur des sédiments sur le fond de la plate-forme et l’absence de suivi concernant le rejet d’eau du site, le non-respect de la distance nécessaire avec le regard et la présence de matières résiduelles sur le site de neiges usées », poursuit le représentant du ministère de l’Environnement.

L’organisme a acheminé à la Ville un avis de non-conformité le 20 juin 2018. La SAP de 2500 $ a suivi le 14 septembre.

Joint vendredi, le maire de Sutton Michel Lafrance a confirmé que la gestion du site posait des problèmes. Les correctifs ont depuis été apportés, assure-t-il.