Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Santé Canada rappelle que tous les vaccins sont accompagnés d’une mise en garde contre le risque de réactions allergiques graves, dont l’anaphylaxie.
Santé Canada rappelle que tous les vaccins sont accompagnés d’une mise en garde contre le risque de réactions allergiques graves, dont l’anaphylaxie.

Allergie au vaccin: Santé Canada ne formulera aucune nouvelle recommandation

La Presse canadienne
PC
Article réservé aux abonnés
Santé Canada compte formuler aucune nouvelle recommandation après que deux personnes au Royaume-Uni eurent signalé avoir subi des réactions allergiques graves au vaccin de Pfizer-BioNTech.

Dans un communiqué publié samedi, l’agence fédérale dit avoir examiné les éléments de preuve connus jusqu’à maintenant. Elle en a conclu que «la monographie de produit et les directives de santé publique actuelles sont appropriées».

«À la lumière des renseignements connus actuellement, Santé Canada a déterminé que les avantages du vaccin l’emportent sur les risques», a jugé l’agence.

Santé Canada rapporte que ces deux personnes avaient déjà eu des antécédents de réactions allergiques graves et avaient sur elles un auto-injecteur d’adrénaline. Elles ont toutes deux reçu des soins et sont maintenant rétablies.

Le Royaume-Uni est le premier pays à lancer une campagne de vaccination en utilisant le produit conçu et fabriqué par Pfizer-BioNTech.

Santé Canada rappelle que tous les vaccins sont accompagnés d’une mise en garde contre le risque de réactions allergiques graves, dont l’anaphylaxie. Elle ajoute que «les cliniques de vaccination disposent des ressources nécessaires pour gérer ces phénomènes rares».

L’agence maintient le cap en recommandant «aux personnes allergiques à l’un des ingrédients du vaccin de ne pas se faire vacciner». Elle conseille aussi à ceux ayant été victimes d’une réaction allergique grave à un autre vaccin, à un médicament ou à un aliment, de s’informer auprès de leur professionnel de la santé avant de se faire vacciner.

Santé Canada dit continue de travailler avec l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé du Royaume-Uni et avec le fabricant pour surveiller la situation. Elle annoncera des mesures si de nouveaux problèmes d’innocuité sont confirmés.