Pas moins de 96 % des employés présents à l'assemblée générale spéciale de samedi matin se sont prononcés en faveur d'une grève.

Aliments ultima: les employés votent en faveur d'une grève

Les membres du syndicat des travailleurs (euses) d'Aliments Ultima intensifient leurs moyens de pression face à leur employeur. Ils ont en effet voté à 96% pour une grève générale illimitée qui pourrait être déclenchée dès que les négociations avec la patrie patronale seraient rompues.
Lors d'une assemblée générale spéciale tenue samedi matin au Cégep de Granby, près des deux tiers des quelque 370 employés de l'usine de la rue Principale se sont prononcés par vote secret sur la question.
Selon le président du syndicat des employés, Jocelyn Dupuis, les 22 séances de négociation tenues avec l'employeur jusqu'à présent se sont avérées infructueuses.
«C'est rare qu'on vote la grève avant qu'on négocie les aspects monétaires de notre convention, mais là, on en avait assez, a-t-il expliqué en entrevue à La Voix de l'Est. On a voté la grève pour les clauses normatives.»
Selon lui, la partie patronale cherche à rétrograder les conditions de travail de ses employés, comme si l'entreprise se trouvait en mauvaise posture, alors que ce serait tout le contraire grâce au lancement des produits iögo, en août dernier.
Tous les détails dans notre édition de lundi