Alcool et drogue au volant: les policiers font front commun

Karine Blanchard
Karine Blanchard
La Voix de l'Est
Les services policiers de l’Estrie ont fait front commun, jeudi soir, pour enrayer la conduite avec les capacités affaiblies par la drogue et l’alcool.

Les policiers de la Sûreté du Québec ainsi que ceux des services de Granby, Bromont, Sherbrooke et Magog ont participé à l’opération. Plusieurs points de contrôle ont été érigés, notamment sur la route 139, près de la bretelle d’accès à l’autoroute 10, à Saint-Alphonse. D’autres opérations ont eu lieu à Lennoxville et Ayer’s Cliff.

Quelque 1340 conducteurs ont été interpellés lors des opérations qui ont duré trois heures. Les agents ont utilisé à 15 occasions l’appareil de détection auprès d’individus soupçonnés d’avoir consommé drogue ou alcool. Au final, aucun automobiliste n’a été arrêté.

Les policiers rappellent que la conduite avec les capacités affaiblies demeure l’une des causes principales de collisions mortelles au Québec. En 2018, plus de 5 700 conducteurs ont été arrêtés pour la conduite avec les capacités affaiblies sur le territoire de la SQ.

Les corps policiers intensifieront leur présence pour contrer l’alcool au volant jusqu’au 2 janvier.