Six automobilistes qui conduisaient avec les capacités affaiblies par l’alcool ont été arrêtés en trois jours sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec dans Brome-Missisquoi.

Alcool au volant: six arrestations en trois jours dans Brome-Missisquoi

Six automobilistes qui conduisaient avec les capacités affaiblies par l’alcool ont été arrêtés en trois jours sur le territoire desservi par la Sûreté du Québec dans Brome-Missisquoi.

La plus récente arrestation a été réalisée dans la nuit de dimanche, vers 3h, lorsqu’un automobiliste est passé au service à l’auto d’un commerce fermé. Il a ensuite voulu se garer près de la voiture des policiers, mais il a heurté le trottoir un peu plus loin. Le conducteur âgé de 19 ans, de Sutton, a échoué l’alcootest avec un taux deux fois plus élevé que la limite permise. 

La soirée et la nuit de samedi ont aussi été fort occupées au chapitre des arrestations pour alcool au volant. Un premier automobiliste a été arrêté sur la rue St-Charles à Notre-Dame-de-Stanbridge. Il a refusé de fournir un échantillon d’haleine, ce qui lui vaudra automatiquement une accusation criminelle. Son permis de conduire a été suspendu et son véhicule a été saisi 30 jours. 

Un autre conducteur a été intercepté sur la route 235 à St-Ignace-de-Stanbridge à la suite d’un excès de vitesse. L’homme âgé dans la trentaine a échoué l’alcootest avec un taux situé à près du double de la limite permise. Le citoyen de Saint-Jean-sur-Richelieu était également en possession de cocaïne. 

Finalement, un trentenaire a été arrêté à Bedford après être passé à un cheveu de provoquer une collision avec un autre véhicule. 

Deux autres conducteurs ont aussi été arrêtés vendredi dernier. Un quinquagénaire a été interpellé à la suite d’une collision survenue à l’intersection des rues Victoria et Rivière à Bedford. Une autre collision, cette fois dans le carrefour giratoire situé sur la route 235 à Farnham, a également mené l’arrestation d’un quinquagénaire de Farnham. 

Tous les conducteurs arrêtés ont été remis en liberté d’ici leur comparution.