On voit ici le maire de Bedford, Yves Lévesque, aux côtés de la présidente de la Fondation Lévesque-Craighead, Christiane Granger.

Ajout de chambres au CHSLD de Bedford: le CIUSSS de l'Estrie ouvre la porte

Après des années à refuser d’accroître le nombre de places au CHSLD de Bedford, le CIUSSS de l’Estrie ouvre désormais la porte à un tel projet.

L’amélioration des infrastructures et des équipements du centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de Bedford est un dossier pour lequel milite la municipalité depuis près d’une décennie. Principalement l’ajout de lits. Le CIUSSS demeurait toutefois fermé à ce sujet, prétextant que « le besoin n’est pas présent ».

La Ville avait gagné un premier round, l’an dernier, lorsque le CIUSSS a donné le feu vert à une mise à niveau des chambres actuelles du CHSLD. Le dossier a continué d’évoluer depuis.

« Le projet de réaménagement est retardé parce qu’il y a une ouverture du CIUSSS pour ajouter des lits. On est très heureux, mais il n’y a pas encore de décision finale. On a hâte de signer des documents officiels », a indiqué en entrevue le maire de Bedford, Yves Lévesque.

Le CIUSSS de l’Estrie a corroboré cette information. « Différents scénarios déposés au MSSS (ministère de la Santé et des Services sociaux) sont en cours d’évaluation pour décision finale, afin de répondre aux besoins de la communauté », a mentionné par courriel le conseiller aux communications, Félix Massé.

M. Lévesque doit discuter du dossier, jeudi prochain, avec la présidente-directrice générale adjointe du CIUSSS, Robin-Marie Coleman.

La Fondation Lévesque-Craighead et la municipalité préconisaient initialement l’addition de 23 chambres au centre d’hébergement, qui abrite 42 résidents. La version révisée en 2014, dont les coûts étaient estimés à plus de 5 millions $, prévoyait notamment l’ajout de 10 lits pour les aînés en perte d’autonomie.

Après l’analyse du dossier par le CIUSSS, l’organisation avait misé uniquement sur la conversion de 13 chambres à places multiples en pièces individuelles. Le coût total du projet avoisine 4,2 millions $. Québec a accordé près de 3,5 millions $ pour cette transformation, a dévoilé La Voix de l’Est en août 2018. Le montant restant pour boucler le projet doit être puisé à même le budget du CIUSSS.

Chaleur

Depuis des années, la municipalité de Bedford souhaite aussi améliorer le service des repas au CHSLD, qui ne disposait pas d’équipements adéquats pour offrir des aliments chauds aux usagers. Ce sera bientôt chose du passé.

« Nos résidents auront enfin des repas chauds, alors qu’auparavant, les gens recevaient de la nourriture tiède qui pouvait être dans les cabarets depuis 30 minutes », a mentionné M. Lévesque.

Le projet, dont le budget est estimé à 100 000 $, consiste à l’achat de chariots chauffants pour la livraison des repas.

La Fondation Lévesque-Craighead accorde 25 000 $ et le CIUSSS doit assumer le reste de la facture. Les nouveaux équipements doivent être opérationnels en février, a spécifié le maire de Bedford.

« Ce sera une nette amélioration pour la qualité de vie des résidents », a mentionné M. Lévesque.